Technologie: Enfin l’autoroute virtuelle

05 septembre 2008
0 Commentaire(s)


La vie va changer pour les milliers d’internautes de l’Arctique alors que le gouvernement du Canada injecte 36 millions de dollars pour élargir la bande passante des services Internet dans les collectivités des TNO et du Nunavut. En comparaison, la route de gravier sur lequel cheminent électroniquement les communautés nordiques pourraient se transformer en une transcontinental, et cela sans nécessairement y rencontrer plus de poste de péage.

D’après ce qu’assurent les deux corporations des deux territoires associés à ce projet de développement, les résidents de Grise Fiord ou de Paulatuk, tout comme les autres Nunavummiut et Ténois n’auront plus besoin d’attendre les heures creuses pour effectuer des transactions bancaires en ligne ou pour s’entretenir par vidéo conférence. Un effet de la surconsommation de la large bande disponible actuellement et qui peut entraîner des pics d’activités qui durent huit heures. Ainsi, cette subvention étalée sur cinq ans permettra à Falcon Communication GP Ltd et Nunavut Broadband Development Corp (NBDC) d’améliorer les outils de gestion de la bande passante satellitaire, d’acquérir de nouveaux canaux satellites, et de mettre à niveau les réseaux desservant le Nord canadien.

« Nous allons commencer à implémenter ces nouveaux projets dès la semaine prochaine », a prétendu Lorraine Thomas, secrétaire trésorière de NBDC, lors d’une conférence de presse le 29 août dernier. Pour elle, c’est l’impact social qui est important de souligner. Discourant devant le ministre Robert McLeod de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement des TNO et la secrétaire d’État Diane Ablonczy (Petites entreprises et Tourisme), elle a relaté plusieurs anecdotes d’utilisateurs qui lui ont confié leur rapport avec cette technologie. « C’est une technologie qui permet aux gens du Nord de se rapprocher les uns les autres, d’étudier à distance ou d’administrer une compagnie à partir de leur communauté… Mais la gestion du service à large bande au Nunavut, peut se comparer à la gestion de l’eau dans un pays désertique. Cette amélioration sera bénéfique à tous », a déclaré celle qu’on appelle parfois Mme QINIQ, QINIQ étant le nom du réseau orchestré par NBDC depuis 2005 et qui rejoint la moitié des habitations dans les 25 communautés du Nunavut.

Darrel Beaulieu, le président-directeur général de Falcon Communication, s’est fait moins bavard que son homologue du Nunavut, à l’image de ses plans de développement pour l’amélioration de la large bande. Il a toutefois souligné que cette nouvelle perspective des services à hautes vitesses était une autre étape dans le développement des TNO.

Pour sa part, NBDC a détaillé trois nouveaux services que la corporation mettra en place pour les utilisateurs au Nunavut, sans changer les prix des abonnements qui plafonnent dans tout le territoire à 60 dollars pour un service de base.

Tout d’abord un service à la carte serait offert, pour profiter de conversations audio et vidéo en temps réel ou pour transférer de lourds dossiers. Les utilisateurs réserveraient une session dans la plage horaire et s’assureraient ainsi d’avoir un accès optimum de la large bande disponible pour une période donnée.

Puis ils veilleront à ne pas gaspiller la large bande, en proposant un transfert de données qui pourrait s’effectuer le soir quand les urgences du jour n’ont plus besoin d’autant de place sur l’autoroute informatique.

Finalement, considérant que chaque communauté dans le Nord est au bout de ce relais de données, NBDC propose de créer des connecteurs locaux permettant de circuler l’information au sein de la collectivité sans que celle-ci ne doive se rendre à Ottawa via l’espace pour ensuite s’en retourner à deux coins de rues de là où elle a été envoyée. Une simple application qui permettra aux deux autres volets précédents de fonctionner à plein régime.
Changer de ville
Sondage
L'Aquilone, 5 publications au féminin! Comment avez-vous réagi au changement de nom de L'Aquilon durant le mois de mars?

Voir tous les résultats des sondages