2017 : Rétrospective francophone

21 décembre 2017
La délégation des Territoires du Nord-Ouest 2017 est la plus grosse de l’histoire des Jeux de la francophoniedes pour les TNO avec 46 participants.

La délégation des Territoires du Nord-Ouest 2017 est la plus grosse de l’histoire des Jeux de la francophoniedes pour les TNO avec 46 participants.

13 janvier - Les 10 francophones les plus influents
Francopresse publie son palmarès des 10 francophones les plus influents au pays, basé sur 40 candidatures proposées par un groupe de jurés des médias. La sélection démontre l’influence croissante des femmes, l’inspiration que suscitent les arts de la scène ainsi que la présence de francophones dans les médias.

Mars - Rendez-Vous de la Francophonie
Les 19e Rendez-Vous de la Francophonie se déroulent du 2 au 22 mars, au Canada, sous le thème La francophonie en 3D : Diversité, Dualité, Dynamisme ! Les porte-parole des Rendez-vous de la francophonie sont le comédien québécois Emmanuel Bilodeau, et Mariette Mulaire, PDG à Winnipeg du seul World Trade Center bilingue au monde.

9 mars - Monique Bird
Décès, le 4 mars, d’une pionnière et militante de la francophonie ténoise, Monique Bird.
Native du Manitoba, Mme Bird est venue enseigner à Fort Simpson en 1963. Elle enseigne ensuite le français dans la ville disparue de Pine Point pendant 13 ans, puis à Fort Smith à partir de 1988. Elle s’est beaucoup impliquée dans l’Association des francophones de Fort Smith.

23 mars - AFCHR
L’Association franco-culturelle de Hay River organise des activités dans le cadre de Passeport-Santé, de la Semaine canadienne de l’eau et des Rendez-vous de la Francophonie. Lors des Rendez-vous, la directrice de l’école francophone, Carole McLaughlin, remet des certificats pour la promotion du français à des personnalités influentes de Hay River. La levée du Flocondelisé est célébrée le 17 mars avec la poète Laurie Bédard.

6 avril - Forum pancanadien sur l’immigration francophone
Le ministre ténois responsable de l’Immigration, Alfred Moses, le conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest et la Fédération franco-ténoise participent à Moncton au Forum pancanadien sur l’immigration francophone.
D’après le ministre Moses, ces discussions peuvent être décrites comme historiques alors que c’était la première fois que les ministres responsables de l’Immigration échangeaient avec ceux responsables de la francophonie canadienne.

20 avril - Élections présidentielles françaises
Pas facile d’élire un président pour les 50 Français des TNO inscrits sur la liste consulaire. Ils doivent effectivement se rendre au bureau consulaire d’Edmonton, ou bien avant les élections, préparer un vote par procuration.

4 mai - FFT
La Fédération franco-ténoise engage une agente de communications, Andréanne Simard, qui a pour mandat de relever le niveau de collaboration avec les communautés francophones des Territoires du Nord-Ouest.


11 mai - Radio-Canada
Le gouvernement fédéral annonce une augmentation du financement de CBC/Radio-Canada. Le directeur général des services régionaux de Radio-Canada, Marco Dubé, raconte que des consultations ont eu lieu auprès de la communauté de Yellowknife afin de déterminer les pistes à explorer pour renforcer la présence de la SRC dans le Nord.

11 mai - Jeunesse TNO
Une cinquantaine de jeunes se préparent à participer à la première édition de la Grande Tournée franco, où une série de scénettes sur le thème de l'intimidation seront présentées.

8 juin - Fort Smith
Une trentaine de personnes francophones et francophiles de Fort Smith se réunissent le 3 juin pour le traditionnel souper de homards, avec pour hôtes Marie-Christine Aubrey et Joey Roy, soutenus par une partie de l’équipe de la Fédération franco-ténoise.

8 juin - SRT
La Société Radio Taïga participe à l’AGA de l’Alliance des radios communautaires du Canada qui se tient à Ottawa. L’organisation se dote d’une nouvelle structure organisationnelle et adopte un plan d’action triennal 2017-2020. Le virage numérique, le manque de financement et la rétention de la main-d’œuvre sont abordés.

22 juin - Conférence ministérielle sur la francophonie
22e Conférence ministérielle sur la francophonie à Gatineau. Parmi les dossiers prioritaires : l’accès aux services en français dans les domaines de la justice (plus particulièrement en droit familial), du tourisme et de l’immigration.
La ministre du Patrimoine canadien et coprésidente de l’événement, Mélanie Joly, assure que la cible du 4,4 % d’immigration francophone à l’extérieur du Québec devrait être dépassée grâce aux mesures préconisées dans le Plan stratégique sur les langues officielles, qui sera mis en œuvre d’ici avril 2018.

29 juin - Prix Aurores boréales
L'Aquilon remet à Lyndsay Matesic, de l'école St. Patrick, un prix Aurores boréales pour son excellence scolaire en français. Membre du comité jeunesse des TNO, Lyndsay ira étudier à l'Université de l'Alberta en ingénierie à l'automne 2017.

20 juillet - Jeux de la francophonie à Moncton-Dieppe
La délégation des Territoires du Nord-Ouest revient des Jeux de la francophonie canadienne 2017 avec sept médailles dans les disciplines d’arts visuels et d’athlétisme, en plus du Prix de l’amélioration pour sa délégation, la plus grosse de l’histoire des TNO avec 46 participants.
 

10 août - Recensement 2016
Selon les résultats du recensement 2016 de Statistique Canada, les francophones sont de plus en plus nombreux aux Territoires du Nord-Ouest. Alors que le recensement 2016 indiquait un recul du français comme langue maternelle et d’usage à la maison de manière générale au Canada, les données démontrent que les Territoires du Nord-Ouest ont connu une augmentation de 14,4 % de leur population ayant le français comme langue première, comparativement à 2011. Il s’agit d’une augmentation de 155 personnes pour un total de 1235 personnes ayant le français comme première langue officielle parlée.
Statistique Canada corrigera le 17 août ses données, partiellement faussées par un problème informatique. Les erreurs touchaient principalement l’Est canadien.

17 août - Camp d’été de Hay River
25 jeunes de 5 à 11 ans ont participé au camp de jour Franco-Fun de l'Association franco-culturelle de Hay River. Une semaine entière a été dédiée au patrimoine autochtone. À Yellowknife, le camp de la Garderie Plein Soleil était orienté vers la nature, mais aussi vers les contes et légendes et les activités circassiennes.

21 septembre - Radio Taïga
La subvention annuelle attribuée à Radio Taïga par le ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Formation des Territoires du Nord-Ouest passe de 6 000 $ à 10 000 $.
L’annonce de l’augmentation marque le début du 16e radiothon de Radio Taïga, où 3 475 $ seront récoltés. Ces fonds serviront notamment à acquérir de nouveaux outils de diffusions.

29 septembre - Bilinguisme fédéral
Un rapport interne sur le bilinguisme dans la fonction publique fédérale commandé par le Conseil privé dresse un portrait de l’érosion continue de l’usage du français.
Le prochain niveau démontre que depuis 1978, le nombre de postes français essentiel a fléchi de 8 à 4 %, tandis que les postes bilingues ont grimpé de 25 à 43 %. De plus, l’expression écrite en français affiche les plus faibles notes, soit 35 %, lors des examens de compétence.

13 octobre - Radio-Canada
Radio-Canada annonce l’embauche d’un vidéojournaliste à temps plein à Yellowknife pour le début de l'année 2018.

23 octobre - FFT
L’enseignante d’Allain St-Cyr Catherine Barlow est élue par acclamation au poste de présidente de la Fédération franco-ténoise. À son assemblée générale annuelle, la FFT vote en faveur d’une nouvelle forme de membriété qui permet les adhésions individuelles à côté des adhésions associatives.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages