Services pour les jeunes LGBTQ+ : Ouverture du Rainbow Youth Centre

01 septembre 2016
Crédit photo : Nicolas Servel

Crédit photo : Nicolas Servel

Il y a de la couleur dans l'air de Yellowknife. Le Rainbow Youth Centre (RYC) ouvre ses portes pour les jeunes LGBTQ+ (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres, bi-spirituel, queer) ce lundi 22 août. Un espace qui offre la possibilité aux jeunes de se rassembler et d'avoir accès à des ressources LGBTQ+, aussi disponibles pour leurs familles et amis.

Ouvert du lundi au vendredi 15h30 à 20h00, le RYC offrira également une série d'activités, dont la programmation sera disponible dès septembre. Avis aux intéressés, une fête pour souligner l'ouverture du centre se tiendra le 30 août prochain à 17h00 au RYC, situé au 5112 52e rue, suite 223.

Le RYC est une initiative de l'organisme It Gets Better Yellowknife qui a annoncé sa métamorphose ce matin : on les retrouvera dorénavant sous le nom de Rainbow Coalition of Yellowknife. L'organisme a évolué depuis 2011 et croit que ce nouveau nom reflète ce qu'il est devenu au fil du temps, soit une alliance entre les membres de la communauté et la communauté queer, qui travaillent ensemble pour soutenir les jeunes LGBTQ+.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.