Menace aux caribous et aux grizzlis : Ottawa défend l’approbation de Northern Gateway en Cour d’appel fédérale

08 octobre 2015
0 Commentaire(s)

VANCOUVER (PC) - Ottawa demande à la Cour d’appel fédérale de confirmer sa décision controversée d’approuver le projet d’oléoduc Northern Gateway.
Les Premières Nations, des groupes environnementaux et un syndicat demandent au tribunal de casser la décision, faisant valoir que les menaces environnementales n’ont pas été prises en compte et que les groupes autochtones n’ont pas été consultés.
Le gouvernement a approuvé le projet de 7 milliards de dollars d’Enbridge en juin 2014 sous 209 conditions, incluant la création de plans de protection des habitats du caribou et des mammifères marins.
Un avocat pour le gouvernement a affirmé qu’un comité d’examen fédéral avait conclu que ces conditions atténueraient quasiment tous les risques environnementaux reliés au projet devant transporter le pétrole des sables bitumineux de l’Alberta vers la côte nord de la Colombie-Britannique.
Maître Jan Brongers a indiqué que le comité d’examen conjoint avait montré que les menaces aux grizzlis et aux caribous pouvaient se justifier étant donné les bénéfices économiques à long terme de l’oléoduc qui sont projetés.
L’avocat a affirmé que le comité avait examiné des preuves orales et écrites des Premières Nations et déterminé que le projet n’aurait pas d’impacts significatifs négatifs sur l’usage traditionnel des terres.