Dans les écoles : Nouveau gymnase à Yellowknife

Modélisation du futur gymnase à Yellowknife. (Sources : Ministère de l'Éducation, de la culture et de la formation/Stantec)

Modélisation du futur gymnase à Yellowknife. (Sources : Ministère de l'Éducation, de la culture et de la formation/Stantec)

La seule école francophone de Yellowknife, l’École Allain St-Cyr, aura un nouveau bâtiment incluant trois cuisines, une salle de relaxation pour les élèves de niveau secondaire, un gymnase et une scène de spectacle. Ce bâtiment spécial sera construit par l’entreprise Clark Builders. On estime que cet ajout sera prêt autour du mois d’octobre 2018.

Avant, pour faire du sport dans un gymnase, il fallait prendre l'autobus pour se rendre au Multiplex. Toutes ces années à louer le gymnase DND et le bus ont probablement coûté plus que l’ajout lui-même! Beaucoup d’élèves sportifs ont très hâte d’entrer dans un beau gymnase neuf. Martin Deschênes, l'enseignant d’éducation physique de l’école, a attendu presque 15 ans pour cet ajout. Il a aussi très hâte.


Didier O. Corminboeuf, un élève qui participe à tous les sports après l’école, a une opinion originale sur la situation. Il croit que cela va rendre les Renards [nom des équipes de l'école] moins spéciaux, car avant, l’école prouvait à tous que l’on pouvait être bon et gagner des bannières et des médailles sans gymnase. Avant, on démontrait aux enfants qui veulent devenir des stars de sport, de danse, d’art, de chant, et de pas mal n’importe quoi, qu’il suffisait de travailler fort et que l’on pouvait tout faire même sans matériel spécial. Mais, il tient à préciser que lui aussi préfère avoir le nouveau gymnase que de prendre l’autobus pour aller au Multiplex et en revenir quatre fois par semaine.


Malgré le fait qu’il faudra attendre presque un an avant de pouvoir dire que l’on a un gymnase, tout le monde dans cette belle école l'attend avec impatience.

L'auteure est étudiante à l'école Allain St-Cyr


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.