Les fées assouvies

dans le ventre de la ville   tu rêves
des fées en bottes à cap   le soleil au cœur
la machette à la mitaine    une jungle multicolore
et sans prédateur où ouvrir sa trail
libres   tranquilles


tu rêves  une forêt dense   des sources secrètes
des bassins généreux  tu as chaud  tu te baignes
tu as soif  tu (te) bois


dans les veines de la ville  des ondines ondulent
et pendue à leurs poils  tu ondules et rêves aussi
un monde sans images fixes et sans mots dits
une force folle   une force fauve qui ignore
la cage des formes


derrière les tempes du temps   tu bats la tempête
et imagines des amazones d’une douceur
radicale des armes de plumes des langues de feu
des torrents latents et que crash les cravates
et que crament les machines
et que rament les aurores


dans le ventre de ton rêve  tu danses au front
avec des fées   enfin assouvies au centre
gravées du « grand A   de l’Amour
et de l’Anarchie »   et qui ne font plus la bonne
plus la belle plus la sainte  plus la pute
brothers sisters please ostie


dans les eaux grises de la ville  tu vois
tes sœurs   emportées mortes par le courant
tes filles  traquées vives par les crocs des écrans
tu crois  mourir dix mille fois par jour
dans le cauchemar du rêve de la ville
tu éventres les épaves des sirènes
en chantant   au  secours
 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.