CSFTNO : Le ratio professeur-étudiants restera un des meilleurs

Simon Cloutier. (Crédit photo : Nicolas Servel)

Simon Cloutier. (Crédit photo : Nicolas Servel)

L’équivalent de 4,6 postes sera aboli dans l’ensemble de la Commission.
 

Malgré les suppressions de postes annoncées dans les écoles Boréale et Allain St-Cyr pour la prochaine année scolaire, le ratio professeur-élèves de la CSFTNO demeurera un des meilleurs aux Territoires du Nord-Ouest. C’est l’assurance qu’a donnée le président de la CSFTNO Simon Cloutier à L’Aquilon. À Boréale et St-Cyr, au 30 septembre dernier, le ratio était respectivement de 7,3 et 8,35. Il est anticipé que ce ratio sera de 8 élèves par professeur à Hay River et de 9,65 élèves par professeur à Yellowknife pour la rentrée 2018. La moyenne territoriale est de 12,47. À noter que ces chiffres incluent les directeurs, les directeurs adjoints et les enseignants auxiliaires.


« Les suppressions de poste, c’est le dernier recours, dit Simon Cloutier, mais nous avons tout essayé [pour y remédier]. Nous sommes confiants d’avoir le meilleur personnel de tous les TNO, le plus dévoué aussi. Nous sommes confiants que nous allons limiter au maximum les effets négatifs des [coupes] et que nos standards d’éducation resteront parmi les plus élevés. »

Coupes et réaménagement
L’équivalent de 4,6 postes sera aboli dans l’ensemble de la Commission, parmi lesquels un seul poste à temps plein. Conformément à la convention collective avec le syndicat, en l’occurrence la NWT Teacher’s Association, celui qui occupait ce poste a déjà été avisé. Pour le reste, dans les grandes lignes, il s’agit d’emplois à temps partiel ou encore d’un employé dont le contrat arrivait à terme et qui ne sera pas renouvelé. M. Cloutier estime que la fin de ces emplois se répercutera sur les tâches de six employés du CSFTNO.


Des coupes dont l’exact montant reste à déterminer — on a parlé de 78 000 $, puis de 201 000 $ et de 158 000 $ — obligent la CSFTNO à diminuer ses effectifs. Cette baisse s’explique en majeure partie par la nécessité d’obéir à la directive gouvernementale d’engager un coordinateur de l’enseignement inclusif et la diminution des inscriptions dans les écoles francophones au fil des dernières années.
M. Cloutier fait remarquer qu’avec le prochain budget, les paramètres d’opération de la Commission seront plus clairs.
Vers une hausse des inscriptions


Simon Cloutier précise que les chiffres de 199,5 inscriptions dans les écoles de la CSFTNO mis de l’avant par le GTNO étaient exacts au 30 septembre 2017, mais ont augmenté depuis. Et des parents ont entrepris des démarches pour des inscriptions à l’automne prochain. « Ça reste une prédiction, de dire Simon Cloutier, mais avec en plus le nouveau gymnase, qui attirera des gens, on s’attend à une hausse des admissions dans les deux écoles l’an prochain, sauf que l’augmentation de budget rattachée à cette hausse ne se fera sentir qu’en 2019-2020. »
M. Cloutier veut rassurer les parents d’élèves de Boréale et de St-Cyr : « Le premier endroit où nous allons réinvestir ce sera dans les écoles, là où les priorités se feront sentir. »


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages