8 mars : Le « courage et la ténacité » des femmes

Blandine Ngo Tona.
(Courtoisie)

Blandine Ngo Tona. (Courtoisie)

Message de la présidente de l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne à l’occasion de la Journée internationale des femmes.
 
Blandine Ngo Tona, présidente
Alliance des femmes de la francophonie canadienne
En cette journée internationale dédiée à la femme, l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC) souhaite honorer toutes les femmes qui, dans l’ordinaire de leur vie, livrent des batailles extraordinaires comme le font, à leur manière chaque jour, les femmes francophones du Canada vivant en milieu minoritaire.
Saluons leur courage et leur ténacité.
Saluons également le courage et la ténacité de ces femmes qui s’investissent en politique. Rappelons que l’année 2016 marque le 100e anniversaire du premier droit de vote des femmes au Canada.
Si les suffragettes de l’époque visaient l’égalité politique des hommes et des femmes, cet objectif est toujours d’actualité, ici comme ailleurs.

Parité
Cette année, pour la première fois dans l’histoire du pays, nous avons un conseil des ministres paritaire. Quelle belle avancée!
Souhaitons que cet événement marque une transformation des structures sociales qui continuent de maintenir les femmes dans des rôles secondaires et alimentent leur désintérêt en ce qui concerne leur engagement politique.
Nous avons tout à gagner à ce que de plus en plus de femmes et de jeunes femmes affichent un leadership politique et c’est la raison pour laquelle l’AFFC y travaille activement.
 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.