Immigration : Le contexte francophone en immigration

Recueil de propos exprimés lors des capsules en immigration diffusées sur les ondes de CIVR Radio Taiga, les jeudis matins à 8 heures.
Si la vitalité des communautés francophones en situation minoritaire est importante, l’offre de service qui favorise l’intégration des immigrants francophones l’est tout autant pour le centre d’accueil francophone.
L’immigration s’inscrit dans le contexte juridique des minorités linguistiques au Canada. En effet, le gouvernement fédéral a des obligations à cet égard (promesses faites dans le cadre des feuilles de route pour les minorités linguistiques).
La Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés vise à favoriser le développement des collectivités de langues officielles minoritaires au Canada.
C’est au début des années 2000 que le potentiel de l’immigration est remarqué en raison du déclin de la population. On remarque alors que l’immigration peut soutenir la vitalité des communautés francophones en situation minoritaire.
En 2003, il y a eu l’instauration du cadre stratégique pour favoriser l’immigration au sein des communautés francophones en situation minoritaire. Le gouvernement fédéral a établi des objectifs clairs avec des mesures concrètes pour favoriser l’immigration francophone. Rappelons que l’immigration est un facteur important qui contribue à la croissance de la population canadienne et qu’elle doit profiter équitablement aux deux communautés linguistiques du pays.
En 2006, la création d’un plan stratégique pour favoriser l’immigration au sein des communautés francophones en situation minoritaire est un geste concret soulignant l’intérêt envers l’immigration. Le gouvernement va plus loin et fixe la cible à 4,4 % pour l’immigration francophone. Ce nombre représente le poids démographique des francophones à l’extérieur du Québec, au Canada.
Puis, émane plus tard une structure concrète dans les communautés : la création des réseaux en immigration francophone, dont le RIFTNO en 2011. Il s’agit d’un mécanisme de concertation communautaire sur la question. Ces réseaux rassemblent dans chaque communauté des acteurs communautaires importants qui ont un rôle à jouer dans l’immigration. Ces derniers veilleront à améliorer le continuum de l’immigration francophone dans les différentes régions.
En terminant, l’immigration francophone a pris de l’importance dans les dernières années parce qu’elle est porteuse de vitalité pour les communautés en situation minoritaire.
Les services d’intégration de la Fédération franco-ténoise sont offerts au centre d’accueil situé au 5016, 48e Rue à Yellowknife.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Changer de ville
Sondage
L'Aquilone, 5 publications au féminin! Comment avez-vous réagi au changement de nom de L'Aquilon durant le mois de mars?

Voir tous les résultats des sondages