La colonne du 23 décembre 2016

22 décembre 2016

« Présente-moi ta femme d’exception » 
Ouvert à toutes les écoles francophones des quatre coins du Canada, ce concours à l’intention des élèves de la 4e à la 6e année visait à présenter une femme exceptionnelle de leur choix. Le comité évaluateur a sélectionné les œuvres de 10 élèves finalistes issus de trois provinces et un territoire. Deux leaders autochtones, une suffragette, une athlète, une scientifique, une auteure en devenir, une policière ainsi que trois mamans sont représentées comme des femmes d’exceptions. Afin de choisir les trois lauréats, l’APF invite maintenant la population à voter pour le finaliste de leur choix en visitant le site www.clique-clicking.ca/votez/. L’École des Navigateurs de Richmond en Colombie-Britannique a remporté le prix de l’école avec le plus haut taux de participation. L’école se mérite une bourse de 1000 $. Les trois lauréats du concours « Présente-moi ta femme d’exception » seront annoncés le 5 janvier 2017.

 

Nouvel An
La Ville de Yellowknife vous invite à célébrer le 150e anniversaire du Canada lors d’une fête de la veille du Nouvel An, gratuite au Multiplex. Participez aux jeux de mains aux sons des tambours menés par la Première Nation des Dénés Yellowknives. Bella Beats, Aurora Ukrainian Dancers, Yellowknife Pipe Band, Double Treble Fiddlers, Exelda, Yellowknife Throat Singers, Leela Gilday, The Committed et Chad Brownlee seront aussi de la partie. Profitez du patinage gratuit, de l’accès au Club de gymnastique de Yellowknife et de l’animation de Yellowknife Circus. Les portes ouvrent à 16 h.

 

Stationnement gratuit
Les résidents et les visiteurs de la capitale pourront se stationner gratuitement du 22 au 30 décembre. La Ville de Yellowknife ne tiendra pas compte des parcomètres pour cette période. Les personnes qui travaillent au centre-ville et stationnées pour de longues périodes sont priées de ne pas se stationner devant les magasins pour permettre un accès plus facile à ceux-ci pendant la journée. Tous les autres règlements relatifs au stationnement s’appliquent : zone de chargement, voies réservées aux pompiers, stationnements réservés aux handicapés et les restrictions sur l’avenue Franklin, de 3 h à 9 h, et de 16 h 30 à 18 h du lundi au vendredi.

 

Hawkins à la Société John Howard
La société a mis à pied la directrice de la Société John Howard de Yellowknife, Lydia Bardak, le 14 novembre dernier. En attendant de trouver un remplaçant, Robert Hawkins, ancien député de Yellowknife-centre occupe les 0fonctions de direction. Celui-ci avait critiqué le travail de Bardak il y a trois ans, évoquant que le centre de jour devrait être fermé, afin d'orienter un nouveau départ. Rick Alexander, le président de l’organisme local, espère trouver une personne permanente pour le poste à la mi-janvier. La Société John Howard vient en aide aux personnes ayant vécu des altercations judiciaires et agit également à titre préventif en ce sens.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.