La colonne du 16 décembre 2016

15 décembre 2016


Travaux d’atténuation sur les sites des mines

Le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles avise le public que les travaux d’atténuation des risques débuteront cette semaine sur les sites des mines Ptarmigan, Tom et Tin situées sur la route Ingraham Trail.

Le déplacement du matériel de forage et d’autre équipement des mines abandonnées et l’installation de clôtures autour des sites devraient commencer le 4 janvier 2017. L’installation de clôtures aux trois mines vise à limiter l’accès du public pour des raisons de sécurité. Ces travaux devraient être achevés le 31 mars 2017.

Le GTNO demande au public d’éviter ces sites de mines abandonnées.


Journée internationale des droits de la personne
Le 9 décembre, la Commission des droits de la personne des Territoires du Nord-Ouest a tenu un diner à l'hôtel Explorer, lors duquel Rita Mueller du ministère de l'Éducation, de la Culture et de la Formation a exposé les actions entreprises en lien avec la réconciliation et l'histoire des pensionnats indiens au GTNO, dont les programmes de formation pour les enseignants.

Elle a également fait référence à des actions que tous peuvent entreprendre pour mieux comprendre ce que signifie et symbolise la réconciliation : écouter des vidéos, s'entourer de survivants, écouter leurs histoires, lire les rapports de la Commission de vérité et réconciliation du Canada. « On pourrait créer un club de lectures pour éduquer les lecteurs sur les pensionnats indiens, avec l'intention de créer un dialogue sur la réconciliation. Il y a également un mouvement qui vise à ce que le 11 juin devienne la journée nationale de la réconciliation, c'est quelque chose pour lequel les gens peuvent s'impliquer pendant que ça se met en place », a-t-elle proposé.


Foxy reçoit près d'un 1,3 million

L'organisme Foxy a reçu 1 275 466 de dollars sur 5 ans pour supporter les victimes et renforcer la santé des jeunes nordiques et autochtones qui vivent de la violence dans leurs relations amoureuses, aux Territoires du Nord-Ouest. « En éduquant et en donner le pouvoir aux jeunes hommes et femmes à travers les Territoires du Nord-Ouest pour construire des relations plus saines, FOXY aide à briser les cycles de violence que plusieurs jeunes nordiques vivent.

Cet engagement à long terme par l'Agence de la santé publique du Canada procurera une durabilité organisationnelle aux programmes FOXY et SMASH, alors que nous offrons une éducation de haute qualité qui aide les jeunes à faire des choix plus sains pour eux-mêmes et leurs partenaires », a déclaré Candice Lys, directrice de FOXY, qui recevait d'ailleurs une décoration pour services méritoires de la part du gouverneur général David Johnson, jeudi le 8 décembre.


La boite aux lettres

Aux clients des cases postales de Poste Canada à Yellowknife, veuillez noter que le bureau de poste sera ouvert une heure de plus jusqu'au 23 décembre, soit de 9 h à 18 h 30.
 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.