La colonne du 10 mars 2017

Contact Ouest?
Le Réseau des grands espaces présente la 10e édition du Contact Ouest, pour la première fois à Yellowknife, du 14 au 17 septembre 2017. Dans le cas des artistes en musique, la vitrine présentée fait la promotion d’un nouvel album ou d’un spectacle au grand public.
Dans le cas de disciplines artistiques verbales, le spectacle comporte un minimum de 80 % de contenu francophone pour le grand public et 100 % francophone pour le scolaire; lors du spectacle, l’artiste interagit/anime en français avec le public (par exemple, prise de parole entre les chansons ou atelier en français).
Pour préparer une candidature, veuillez visiter le www.reseaugrandsespaces.ca pour connaître tous les critères et conditions d’admissibilité.

 

À la soupe
C’est le mois des Rendez-vous francophone. Pour l’occasion et puisque l’hiver bat son plein, Radio Taïga sert de la soupe chaude gratuitement le 28 mars entre 11 h et 13 h, sur la terrasse de la Maison Bleue. Boissons chaudes et musique pour assaisonner le tout! ?

 

Caribou Legs aux TNO?
Caribou Legs a terminé, mardi le 7 mars, une course de 200 kilomètres sur le Grand lac des Esclaves. Sur sa page Facebook, il indique courir à travers le pays pour honorer les femmes et les femmes autochtones disparues et assassinées.

Atelier de danse africaine ?
Participez à un atelier de 45 minutes de danse africaine, le samedi 11 mars à 14 h, à la salle de conférence de la bibliothèque de Yellowknife. Inscrivez-vous en communiquant au 920-5642. Gratuit. Pour les 4 ans et plus!

 

Hay River en santé ?
La collectivité de Hay River est en forme grâce au Défi Passeport Santé, qui s’est déroulé au cours de la semaine du 6 mars : marche rapide, ski de fond, baignade et bouffe santé. Une initiative de l’Association franco-culturelle de Hay River et du Réseau TNO Santé en français.
 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.