La Colonne du 18 novembre 2016

17 novembre 2016

La saison des Fêtes arrive
La Yellowknife Choral Society présente le concert  Strike the Harp  avec les chœurs Aurora Chorealis et Fireweed Children’s. Une troisième chorale Ursa Miners performera A Ceremony of Carols de Britten mettant en vedette la harpiste Samantha Spurrier et la soprano Claire Singer.
Quand? Les 2 et 3 décembre à 19 h 30. Où? À l’Église St-Patrick à Yellowknife. Billets en vente à Roy’s Audio-Video et à la porte. Combien? 20 $ ou 15 $ pour les jeunes et les aînés.


Route Inuvik-Tuktoyaktuk
Le 16 novembre, les gouvernements du Canada et des TNO ont annoncé la construction des derniers 3,5 kilomètres de la route entre Inuvik et Tuktoyaktuk, ainsi que de deux ponts et huit ponceaux. L’été prochain auront lieu les derniers travaux de nivellement et de surfaçage, de même que l’installation des panneaux de signalisation et des glissières de sécurité. L’ensemble du projet devrait être achevé d’ici l’automne 2017. Le total des coûts du projet est estimé à 299 millions de dollars, pour cette route de 137 kilomètres qui permettra de relier Tuktoyaktuk par voie terrestre. Situé sur la mer de Beaufort, le village est actuellement accessible par route de glace, par voie maritime ou voie aérienne.


Portes ouvertes au Collège nordique
Le Collège nordique francophone invite le public à une soirée franco-FUN dans ses nouveaux locaux au 2e étage du 4921 49e rue à Yellowknife (Édifice NWT Commerce) le 1er décembre sous une formule 5 à 7. Rafraichissements et bouchées gratuites.


Nouvelle zone de protection marine dans l’Arctique
Michael McLeod, député des Territoires du Nord-Ouest a annoncé, le 16 novembre, l’établissement d’une nouvelle zone de protection marine dans l’Arctique. Située dans la mer de Beaufort près de la communauté de Paulatuk, dans les Territoires du Nord-Ouest, la zone de protection marine d’Anguniaqvia niqiqyuam a été créée en collaboration avec les Inuvialuits. Cette zone procure un habitat essentiel à de nombreuses espèces marines, telles que l’omble arctique, le béluga, l’ours polaire, le phoque annelé, la morue, le phoque barbu, et divers oiseaux. De plus, la zone abrite la seule colonie de Guillemots de Brünnich dans l’ouest de l’Arctique canadien, et offre une aire d’alimentation pour le refuge d’oiseaux migrateurs du cap Parry. Il s’agit de la toute première zone de protection marine du Canada qui est assortie d’objectifs de conservation basés spécifiquement sur le savoir traditionnel autochtone, selon le GTNO.


Date limite d’inscription pour Dead North

Pour une cinquième année, le festival de film d'horreur, de science-fiction et fantastique des TNO : Dead North appelle les candidatures de cinéastes apprentis ou affranchis. Les équipes inscrites recevront du mentorat pour la création d’un court métrage de 10 minutes (ou moins), pendant 9 semaines, lors de la période morte et noire de l’hiver. Les films soumis seront projetés au cinéma Capitol à Yellowknife du 23 au 26 février 2017.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.