Essor touristique : L’industrie du tourisme se porte bien, malgré un climat économique difficile


Les plus récentes données publiées par la Division du tourisme et des parcs du ministère de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement confirment la croissance aux Territoires du Nord-Ouest.
 

Le nombre de visiteurs et l’apport économique du tourisme aux TNO n’ont pas été touchés par la baisse de l’économie.
Une étude menée tous les quatre ans par la Division du tourisme relate que de 2011 à 2015, les dépenses des touristes sont passées de 94,1 à 146,6 millions de dollars. Le nombre de visiteurs est passé d’un peu plus de 65 000 en 2010-2011 à près de 85 000 en 2014-2015.
Quant aux dépenses des touristes, elles ont augmenté de 11 % en 2014-2015, mais le nombre de visiteurs a chuté de 8 %. Les raisons principales des voyages dans le Nord : visiter la famille, observation des aurores boréales et la pratique de la pêche aux TNO, activité en croissance qui avait connu une baisse lors des trois années précédentes. La Division a notamment noté une augmentation des dépenses de la part des observateurs d’aurores.
Le ministre de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement, Bob McLeod, se dit satisfait des résultats de l’étude : « Les données publiées aujourd’hui prouvent que ces investissements étaient judicieux. Le tourisme demeure un secteur en croissance de notre économie et en constitue l’un des leviers de diversification les plus importants. »
Ces données sur le tourisme sont émises des suites d’une étude produite tous les quatre ans par la Division du tourisme et des parcs du ministère de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement (MITI). Elles fournissent des points de repère pour un ensemble de variables, telles que les dépenses des touristes, les caractéristiques et les motifs des voyages.
Le MITI a d’ailleurs investi plusieurs initiatives touristiques dans le cadre de Tourisme 2015 – Un plan de tourisme pour les Territoires du Nord-Ouest.

 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.