Forum sur l’immigration : L’immigration francophone, une avenue pour les TNO?

10 novembre 2010
0 Commentaire(s)

Vendredi dernier, le Centre d’accueil francophone Immigration TNO, sous la direction d’Émos Dumas, a présenté son premier forum sur l’immigration. Une rencontre significative dans l’avenir de l’immigration francophone aux Territoires du Nord-Ouest.


Autour des mêmes tables, se sont retrouvés les principaux acteurs clés dans le domaine de l’immigration aux TNO. Du gouvernement au citoyen des différentes collectivités ténoises – chacune des principales collectivités (Fort Smith, Hay River, Inuvik et Yellowknife) a eu la chance d’être représentées – tous se sont réunis pour discuter des enjeux de l’immigration. « Ça touchait vraiment tous les aspects de l’immigration », rapporte Émos Dumas, responsable de l’immigration à la FFT et organisateur de ce premier forum.

Au terme de cette rencontre, un comité directeur a été formé afin que tous ces représentants puissent s’orchestrer dans l’accueil et l’intégration des immigrants aux TNO. « Il faut maximiser les ressources et éviter les dédoublements [entre les organismes] », explique Sylvie Francoeur, directrice générale du Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest (CDÉTNO). Ce dernier étant un des membres de ce nouveau comité directeur. Ce comité devrait se rencontrer dès le mois de décembre pour mettre en place un plan stratégique.

Selon Francis Lemieux, directeur général de la Fédération franco-ténoise (FFT), « l’immigration francophone pourrait être une avenue à l’immigration aux TNO ». Il se dit d’ailleurs extrêmement fier qu’un comité directeur ait été formé si rapidement. « Dans les Maritimes, il y a deux provinces qui ont un comité directeur et ça leur a pris deux ans afin d’asseoir tous les joueurs à la même table… Nous, nous l’avons fait en vingt-quatre heures », dit-il.

Pour Sylvie Francoeur, ce forum tombe à point : le CDÉTNO se rendant, dès la semaine prochaine, à Paris et Bruxelles, afin de participer à Destination Canada, un forum d’emploi qui vise à encourager l’immigration au Canada. « Des gens pourraient commencer à arriver dès janvier », soulève-t-elle. Émos Dumas sera aussi de l’équipe ténoise qui se rendra à Destination Canada, la semaine prochaine.

M. Lemieux souligne que ce forum d’immigration a été une chance inouïe pour toute la communauté ténoise de voir à quel point elle est conviviale. Selon lui, les discussions ont été amicales et tous y ont mis du leur.

Le forum fut rendu possible grâce au financement de Citoyenneté et Immigration Canada, il s’insère notamment dans une démarche nationale visant à favoriser l’immigration francophone dans les communautés minoritaires canadiennes.