GRC : Ils vont frapper le jack pot

Si 2011 a été une bonne année, 2016 promet d’être une année fumante.

Yellowstone (T.N.-L.) – Certains hauts gradés de la force policière locale étaient enragés la semaine dernière alors que le dernier budget fédéral ne prévoyait aucun argent supplémentaire pour les forces de l’ordre. Après une semaine de réflexion très poussée, ils ont trouvé la solution à leur situation financière précaire. À quelques mois d’une légalisation du commerce du cannabis – pot pour les intimes – la GRC a décidé de revendre à même ses réserves, tous les stupéfiants saisis au fil des ans.
C’est la révélation qu’a fait la caporale Marie-Soleil Crapet, responsable des communications. « Dès que le gouvernement légalisera le commerce du cannabis, nous serons prêts à offrir au public le meilleur produit qui soit, dont le cuvée cannabis 2011, une année extraordinaire. »
« Nous avons plusieurs milliers de kilos de cannabis saisis au fil des années, a confirmé le sergent Jean Doré. Il reste même plusieurs kilos de la fameuse cuvée 2011, mais dépêchez-vous, les quantités diminuent rapidement. »
La GRC vient de terminer la réfection de sa réception pour y emménager une tabagie spécialisée et pour que le public ne soit pas confus, ils renommeront cette section la Grande Récolte du Cannabis (GRC).
« Je peux confirmer que ce produit est très médicinal, a indiqué M. Doré. On a mis en place un projet pilote pendant cinq ans, dès la fameuse récolte du siècle en 2011, et on n’a pas dénombré un seul cas de congé de maladie au sein de notre quartier général. »
« Bientôt nous serons en mesure de partager notre expérience si peu chèrement acquise », a annoncé Mlle Marie-Soleil Crapet. « Notre nouvelle devise sera : Roule, mais roule égal. »


Tous les commentaires (3)

Écrit par Anonyme, 01 avril 2016, 18 h 30
C'est un poisson d'avril ça???
Laissez nous vos commentaires
Écrit par Anonyme, 01 avril 2016, 20 h 15
Ha!Ha!
Laissez nous vos commentaires
Écrit par Anonyme, 04 avril 2016, 12 h 49
NDLR : En lisant à haute voix le nom du journaliste est un bon indicateur qu'il s'agit d'un poisson d'avril.
Laissez nous vos commentaires
Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.