Publi-reportage : Des bénévoles multilingues

07 juillet 2016
Des bénévoles à l'entrée du Beer Garden

Des bénévoles à l'entrée du Beer Garden

Carly Bradley, administratrice du festival Folk on the Rocks invite la population ténoise à profiter de la fin de semaine la plus musicale en ville, du 15 au 17 juillet prochain.

« On a trois bons artistes en français cette année, nos invités sont généralement universels et accessibles à tout le monde, peu importe votre langue. La musique est très belle et peut être appréciée de tout le monde. »


Folk on the Rocks (FOTR) propose en nouveauté cette année : Warm the rocks, aux abords du lac Long pour l’événement du vendredi soir. Anciennement tenue dans les bars de Yellowknife, cette soirée préfestival se déroule cette année à l’extérieur. On y proposera de la musique jusqu’aux petites heures de la nuit sur la scène du traditionnel Beer Garden. Les portes ouvrent à 19 h 15. « Ça a été une année de changement à Folk. On a pensé que ce serait une bonne façon de s’installer sur le site avant l’événement et de concentrer les activités autour du site », annonce Carly Bradley. Également en nouveauté, les bénévoles du festival arborent un macaron mentionnant les langues parlées de chacun dans le but de faciliter les interactions avec les festivaliers.

Le lendemain, rendez-vous au site officiel de Folk on the Rocks pour une fin de semaine de festivités. Pour cette 36e édition, le nombre de scènes est revu à la baisse afin de maximiser l’expérience des spectateurs et pour rendre le festival plus dynamique et actif. Cinq scènes sont aménagées : la principale, Aurora, CBC, le coin des enfants et le Beer Garden.

À la question de savoir comment les administrateurs font pour renouveler le succès du festival et satisfaire les festivaliers édition après édition, Mme Bradley répond qu’il y a un équilibre entre la tradition et la place bien établie que FOTR occupe dans le Nord. « On fait de notre mieux, mais je ne pense pas qu’on puisse satisfaire tout le monde, mais on essaye d’offrir une grande variété de musique. On a tout : du hip-hop, du folk traditionnel, des chants de gorge, des artistes pour enfants, de la musique de l’Est, etc. »

Carly Bradley souhaite un 36e festival apprécié de la population et qui sera source de fierté. Elle souhaite que tout se déroule bien et surtout, qu’il ne pleuve pas!


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.