#RDVfranco : À l’image du dynamisme francophone

Eddy King, Stéphan Déry, Guy Matte, Josée Vaillancourt et Jean-Guy Bigeau au dévoilement de l'affiche. (Crédit photo : Francopresse)

Eddy King, Stéphan Déry, Guy Matte, Josée Vaillancourt et Jean-Guy Bigeau au dévoilement de l'affiche. (Crédit photo : Francopresse)


Les Rendez-vous de la Francophonie célèbrent leurs 20 ans.
 

La 20e édition des Rendez-vous de la Francophonie (RVF) entend traduire la participation des communautés francophones et acadienne au développement et à l’essor du Canada. Du 1er au 21 mars prochain, plus de 3000 activités, des concours nationaux, des projections par l’Office national du film et des billets de blogue permettront de célébrer et de mettre en valeur la vitalité des francophones.


Lors du dévoilement national de l’événement, le 17 janvier, le directeur général de la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures (FCDC), Guy Matte, a notamment souligné l’importance de faire valoir les entrepreneurs d’un océan à l’autre. « Nous avons un très grand nombre de francophones qui possèdent des entreprises. Il est important de démontrer que l’on participe nous aussi au développement économique de notre pays. »


Sur l’affiche officielle de l’édition 2018 dévoilée, on aperçoit l’image d’une archère prête à propulser une flèche lumineuse. « Cela représente les communautés qui sont prêtes à viser plus haut et aller plus loin », précise Guy Matte.
Aminata Farmo est le visage derrière cette création promotionnelle. Elle est originaire du Niger, pays fondateur de l’organisation internationale de la Francophonie. « Je suis très honorée d’être l’image des RVF, explique-t-elle. Je viens d’une famille d’écrivains donc l’amour pour la francophonie, je vois cela comme un héritage familial. »

Les porte-paroles officiels de la 20e édition
L’humoriste Eddy King ainsi que la femme d’affaires franco-manitobaine Mariette Mulaire unissent leur voix cette année en tant que porte-paroles officiels des Rendez-vous de la Francophonie. La présidente-directrice générale du World Trade Centre à Winnipeg depuis 2013 a grandement contribué à plusieurs initiatives de développement économique et d’immigration francophone.


Eddy King participe depuis 2015 à la tournée d’humour des Rendez-vous de la Francophonie qui a lieu sur plusieurs scènes à travers le Canada, un événement qui fait à nouveau partie de la programmation cette année. « J’ai eu la chance de rencontrer plusieurs communautés depuis les trois dernières années, des grandes et des plus petites qui m’ont rappelé la force des Gaulois dans Astérix et Obélix », explique l’homme d’origine congolaise. Étant résident du Québec depuis son adolescence, Eddy King a eu la chance de s’immerger dans la culture francophone canadienne.

Six grands concours
Pour 2018, les Rendez-vous ont mis sur pied trois concours grands publics et trois concours jeunesse afin de promouvoir le développement des langues officielles d’un océan à l’autre. La Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF) s’est jointe à l’événement cette année afin de lancer le tout premier défi entrepreneurial pancanadien. Ce concours s’adresse aux jeunes francophones âgés de 14 à 25 ans. Les participants devront soumettre une vidéo de trois minutes décrivant leur idée d’entreprise. Les gens d’affaires en herbe courent la chance de gagner une série de prix tels qu’un séjour dans un incubateur entrepreneurial, des sessions de mentorat avec des experts ou même des bourses.


Le Bureau de la traduction du Canada chapeaute également trois concours nationaux. Le concours Écris-moi sans fautes est disponible en version jeunesse par l’entremise d’une bande dessinée sous le thème du gouvernement responsable. Les adultes devront, pour leur part, corriger un texte concernant le dynamisme économique des jeunes Canadiens. Le concours Sur le bout de la langue quant à lui est ouvert aux adultes du Canada. Il propose des charades et des questions linguistiques sous forme de vidéo mettant en vedette les porte-paroles de l’édition 2018 des RVF.


Le Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE Canada) désire, pour sa part, encourager les Canadiens à construire un parcours patrimonial, culturel et touristique francophone avec le concours Construis ton circuit. « Les visiteurs pourront consulter le contenu de cette carte interactive où qu’ils soient, en plus d’un site web, une application mobile aura pour fonction d’informer et guider les visiteurs à travers les différents attraits touristiques francophones », explique Jean-Guy Bigeau, président-directeur général du RDÉE Canada. Ce concours sera ouvert dès le 1er mars 2018. Les participants courront la chance de gagner une escapade d’une valeur de 3000 $.
 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages