Activités de l'AFCY au NACC : Zogma danse

19 décembre 2013
0 Commentaire(s)
La création Sokalo est une oscillation continuelle, variant tant dans les accents musicaux que les formules et les intonations. (Denis Lord)

La création Sokalo est une oscillation continuelle, variant tant dans les accents musicaux que les formules et les intonations. (Denis Lord)

Instillant une énergie sans faille et irrésistible, la troupe de danse percussive montréalaise Zogma a définitivement conquis les spectateurs du NACC lors de ses prestations des 13 et 14 décembre. Sa dernière création, Sokalo, se module en de multiples mouvements où le ludique le cède au lyrique, où la musique se voile d'accents tantôt de music-hall, tantôt latins ou orientaux. Bref, les chorégraphes Frédérique-Annie Robitaille, Philippe Meunier et Ian Yaworski ont eu la muse heureuse en aménageant une proposition toujours mobile, où jamais ne s'installe la redondance, mais toujours, d'une séquence à l'autre, une précision incroyable confinant à la virtuosité sans pour autant nuire aux émotions. Parmi les interprètes se dégageait un Olivier Arsenault, doté d'une exubérante animalité et d'un charisme fou. Cet homme embrase la scène!
Pendant sa semaine à Yellowknife, la troupe a donné des ateliers dans les écoles Allain Saint-Cyr et J.H. Sissons.