Chronique Santé TNO : Vivre, travailler, jouer… encore plus sans fumée

23 janvier 2014
0 Commentaire(s)


Chaque année au Canada, la troisième semaine du mois de janvier est la Semaine nationale sans fumée (SNSF). La SNSF est une occasion d’éduquer le public sur les conséquences de l’usage du tabac et de participer à la réalisation d’une société sans fumée au Canada.

Au Canada, les lieux de travail sans fumée ont changé notre façon de voir le tabagisme et ont mis en évidence l'importance de notre environnement quotidien sur notre santé. Maintenant, de nombreuses collectivités créent des parcs et des plages sans fumée. Les familles désignent leur résidence comme un lieu sans fumée... avec le soutien sans équivoque des membres fumeurs de la famille.

L'usage du tabac : un véritable produit « achetez maintenant, payez plus tard »
Il est bien établi que les conséquences meurtrières reliées à l'usage du tabac surviennent plusieurs années après qu'une personne commence à fumer. Même ceux qui ont commencé récemment sont plus enclins aux problèmes respiratoires et aux infections, en plus de nécessiter plus de jours de maladie. Le tabagisme demeure la principale cause de maladies évitables et de décès au Canada, tuant 37 000 Canadiens annuellement. À eux seuls, les coûts directs de soins de santé reliés au tabagisme dépassent 4,4 milliards de dollars par année. Les coûts économiques totaux excèdent 17 milliards de dollars par an. Pour chaque décès prématuré causé par le tabagisme, on dénombre au moins 20 personnes vivant avec une maladie reliée au tabac.

Voici dix bonnes raisons de cesser de fumer
1. Vous arrêterez d’exposer votre famille et vos amis à la fumée secondaire.
2. Vous réduirez le risque d’incendie dans votre maison.
3. Vous réduirez votre risque de maladie et augmenterez votre espérance de vie.
4. Vous réduirez le risque que vos enfants commencent à fumer.
5. Vous aurez plus d’argent à dépenser pour vous faire plaisir.
6. Vous n’aurez plus à chercher un endroit pour fumer quand vous irez faire des courses, assister à une activité sportive ou manger au restaurant.
7. Vous aurez plus de plaisir à vous livrer à des activités physiques.
8. Vous pourrez de nouveau goûter et sentir la nourriture et vos vêtements et votre maison ne sentiront plus le tabac.
9. Vous aurez moins de rides.
10. Vous serez moins stressé.

Lorsqu’on cesse de fumer, on remarque…
- Que dans les vingt minutes suivantes, la pression sanguine revient à la normale.
- Qu’après huit heures, le taux d’oxygène augmente dans le corps et le taux de monoxyde de carbone diminue.
- Qu’après soixante-douze heures, les sens de l’odorat et du gout s’améliorent et les risques de crise cardiaque commencent à diminuer.
- Que de deux semaines à trois mois plus tard, la capacité pulmonaire augmente de 30 % et la circulation sanguine s’améliore.
- Qu’après six mois, les problèmes de toux, de congestion des sinus, de fatigue et d’essoufflement diminuent.
- Qu’après un an, les risques de crise cardiaque liée à la consommation de tabac ont diminué de 50 %.
- Qu’après cinq ans, les risques de mourir d’un cancer du poumon ont diminué de 50 %.
- Qu’après dix ans, les risques de mourir d’une crise cardiaque redeviennent semblables à ceux d’un non-fumeur.
- Qu’après quinze ans, les risques s’accident vasculaire cérébral redeviennent semblables à ceux d’un non-fumeur.
Respirez l’air frais du Grand Nord, vivez sans fumée!

Ressources
La ligne anti-tabac des TNO : 1-866-286-5099
L’association pulmonaire : http://www.poumon.ca/home-accueil_f.php
Santé Canada — Tabagisme : http://www.hc-sc.gc.ca/hc-ps/tobac-tabac/index-fra.php