Arts visuels : Vernissage aux « couleurs » de Marie-Pierre Castonguay

18 juillet 2013
0 Commentaire(s)
Marie-Pierre Castonguay dévoilera certaines de ses créations le 24 juillet 2013. (Crédit: MPC)

Marie-Pierre Castonguay dévoilera certaines de ses créations le 24 juillet 2013. (Crédit: MPC)

C’est le 24 juillet prochain en soirée que Marie-Pierre Castonguay présentera son premier vernissage du côté des bureaux de l’Association franco-culturelle de Yellowknife.

Ça y est, c’est finalement le 24 juillet 2013 que sera dévoilée l’exposition d’art de Marie-Pierre Castonguay. De 18 h à 20 h, les visiteurs auront la chance de voir dix tableaux créés par la jeune artiste.
Si madame Castonguay se décide enfin à mettre de l’avant ses œuvres, c’est en raison de son déménagement futur. Elle ajoute que cela s’explique par le fait d’avoir passé les deux dernières années à Yellowknife et que son art s’est transformé au fil du temps entre autres grâce à cela. « La meilleure façon de célébrer ce que j’ai appris à Yellowknife, c’est vraiment de faire une exposition d’art ». Cette dernière représentera d’ailleurs l’exploration créative qu’elle a été capable de faire dans la ville.
Elle mentionne que son ancien rythme de vie dans une autre province l’empêchait de consacrer beaucoup de temps à son art. Toutefois, depuis qu’elle a déménagé ici, le tout a changé. « Le style de vie un peu plus relax de Yellowknife m’a permis d’explorer et d’essayer des techniques que je n’aurais vraiment pas tentées en Ontario ». Avant, elle créait avec des buts, désormais elle le fait avec l’inspiration du moment.
Marie-Pierre Castonguay peint avec un mélange de peinture acrylique, avec à l’occasion de l’aquarelle. Elle fait aussi du collage. Sans avoir de thème relié à son art, elle qualifie le tout d’exploration personnelle. Celle qui avoue peindre depuis toujours travaille sur la concrétisation de son vernissage depuis une année.
Elle confie que pour les dix tableaux, elle s’est inspirée des éléments de la capitale des TNO qui l’ont « marquée », parlant ici de tranquillité, du fait de pouvoir « s’envoler » et relaxer. « Dans mon exposition, on va surtout retrouver des éléments qui volent ». On retrouvera notamment plusieurs oiseaux, avec une attention particulière aux corbeaux. « Ce n’est pas nécessairement parce que le corbeau est l’oiseau du Nord, c’est que je suis tombée en amour avec le corbeau comme plusieurs personnes », prenant le temps de souligner qu’elle trouve la bête intelligente de façon subtile et remarque chez elle un vol gracieux.
Pendant la soirée, il y aura un discours et Madame Castonguay procédera à la présentation de ses œuvres. Une collation sera servie pendant ces heures de vernissage.
Le 24 juillet, pour tous ceux qui le désireront, il y aura possibilité de se procurer certaines pièces de l’exposition.