Éducation sexuelle : Vaut mieux prévenir que guérir!

30 mai 2013
0 Commentaire(s)
Des jeunes filles prenant part à l’activité FOXY, lors de la première parade gaie en septembre dernier. (Crédit photo : FOXY)

Des jeunes filles prenant part à l’activité FOXY, lors de la première parade gaie en septembre dernier. (Crédit photo : FOXY)

Du 26 juillet au 2 août prochain, vingt adolescentes des Territoires du Nord-Ouest seront rassemblées à Blachford Lake Lodge pour une retraite et des ateliers de formation portant sur une sexualité saine.

 

Vingt jeunes filles âgées de 13 à 17 ans seront accueillies à Blachford Lake Lodge cet été pour une retraite qui s’effectuera du 26 juillet au 1er août. Celles-ci prendront part à une semaine d’expression, d’exercices créatifs d’autonomisation des femmes, d'éducation sur la santé sexuelle et de sensibilisation. Elles seront également confrontées à des dialogues ouverts sur les problèmes de la vie réelle auxquels sont confrontés les jeunes femmes. De plus, des artistes féminines du Nord œuvrant dans différentes disciplines leur rendront visite.

Depuis janvier 2012, le programme FOXY (Fostering Open eXpression among Youth) voyage dans les communautés des TNO en offrant un atelier d'art dramatique spécialement créé pour les filles. L'accent de celui-ci est mis sur la santé sexuelle, les relations saines et l’utilisation des arts. Nancy MacNeill et Candice Lys, responsables de FOXY, souhaitent que cette activité présente dans les écoles soit plus adaptée à son public. Deuxièmement, elles désirent que les 20 filles qui vivront le séjour puissent devenir les personnes « ressources » dans leur communauté avec lesquelles elles pourront travailler sur le projet FOXY.
Ce dernier est aussi un supplément d’éducation sur la santé sexuelle puisqu’il informe les adolescents sur les maladies transmises sexuellement et sur une vie sexuelle empreinte de respect.

« Nous savons que beaucoup de filles connaissent le programme FOXY, mais n’ont pas les compétences pour le pratiquer dans la vraie vie », a raconté Nancy MacNeill, la coordonnatrice du projet FOXY, assurant que leur but est de les aider.

Il s’agira d’une première expérience pour le programme FOXY en ce qui a trait à l'organisation de ce type d’activité. « Cette année, 20 participantes sont invitées, mais nous espérons en avoir plus dans les années futures ».

Ces adolescentes n’auront rien à défrayer pour prendre part à cette semaine consacrée à elles puisque la retraite sera fiancée par l’Agence de la Santé publique du Canada.

La retraite prévue à l’été a lieu d’être, selon Mme MacNeill, puisque les jeunes filles n’ont pas beaucoup d’opportunités de pouvoir parler de ces sujets au quotidien. « Nous sommes objectives et nous voulons qu’elles prennent les bonnes décisions sans les juger ». Elle ajoute : « Je crois que ce sera bon pour elles d’avoir l’opportunité de poser des questions “hardcore”, de rire à propos de ces choses bizarres qui se déroulent à l’école secondaire et qui n’arrivent pas ailleurs ».


La compagnie aérienne Canadian North se chargera de transporter gratuitement ces vingt jeunes femmes à partir de leur collectivité et Blachford Lake Lodge aide aussi à la réalisation de cette activité.