Chronique Santé TNO : Valérie Leclerc, thérapeute en relation d’aide

 

Recueil de propos exprimés lors des Chroniques Santé
diffusées sur Radio Taïga.

Avec une approche humaniste, crée par Collette Portelance, docteur en éducation et fondatrice du Centre de relation d’aide de Montréal (CRAM), le thérapeute en relation d’aide est présent pour entendre l’aidé ou en d’autre mot, le patient. C’est une écoute empathique, approche centrée sur le vécu de l’aidé, pour se laisser toucher par ce qu’il dit. L’écoutant, ne va pas faire de diagnostic, mais bien accompagner le client. Contrairement à une psychanalyse, la thérapie en relation d’aide ne sera pas axée sur le rationnel pour trouver ce qui ne va pas, et ne résultera pas en diagnostic. C’est l’accompagnement et cette écoute empathique qui permettent au patient de se laisser toucher par ce qu’il vit et de ne pas être seul.
La confiance entre le thérapeute et l’aidé se crée au fil des séances. Le client va mieux se comprendre également et approfondir la connaissance de ses mécanismes de défense en relation et comment s’entretient-il dans ses relations. Ces thérapies individuelles ciblent les adultes, les rencontres aident le client à avoir une meilleure estime de soi, comprendre mieux leurs relations avec les autres, sans nécessairement avoir de problèmes relationnels.
La relation d’aide établi un moment pour parler de ce que l’on vit et d’être réellement entendu, et soutien l’idée que la connaissance de soi-même est infinie : on a tous besoin de vivre ce qui est présent, de sortir de l’isolement pour se donner le droit d’être. Car nous sommes tous humains, nous avons tous des blessures, des moments plus joyeux que d’autres.
Ce service de thérapie est offert depuis le mois de mai à la clinique intégrative Gaia, à Yellowknife. La thérapeute Valérie Leclerc a créé son entreprise, car elle a senti qu’il y avait un besoin aux TNO, pour ce type de soutien, offert en français et en anglais. Il y a peu de psychologues ou de personnes de soutien pour la population ténoise, et Valérie Leclerc espère pouvoir aider des collectivités autres que Yellowknife. Elle aimerait aussi adapter ses thérapies à la nature environnante et offrir des visites dans un lieu plus ouvert qu’un bureau au centre-ville. L’écoute et l’atmosphère peuvent faire beaucoup dans cette relation entre le patient et le thérapeute.
Le public peut rejoindre ces services de thérapie en visitant le site Internet www.valerieleclerc-tra.ca. Le site du CRAM : www.cramformation.com est également une bonne source d’information sur cette approche thérapeutique.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.