Stratégie de transport 2015-2040 : Une route le long du Mackenzie?

30 octobre 2014
0 Commentaire(s)
« La stratégie de transports, détaille le directeur de la planification et des communications au ministère des Transports, Pietro de Bastiani, indiquera les priorités en matière d'investissements et de recherches sur le pergélisol. Mais par-delà cette stratégie, le ministère des Transports continue année après année à chercher les fonds pour régler les problèmes.

« La stratégie de transports, détaille le directeur de la planification et des communications au ministère des Transports, Pietro de Bastiani, indiquera les priorités en matière d'investissements et de recherches sur le pergélisol. Mais par-delà cette stratégie, le ministère des Transports continue année après année à chercher les fonds pour régler les problèmes.

La consultation des citoyens continue jusqu'au 31 octobre.
 

Le ministère des Transports des Territoires du Nord-Ouest sollicite le fédéral pour la construction d'une route reliant Wrigley à Norman Wells. Bientôt une réalité?
Plusieurs collectivités du Sahtu avaient déjà manifesté leur souhait qu'une telle route soit érigée, souhait qui a été réitéré lors des consultations que mène le gouvernement pour mettre au point sa Stratégie de transport 201-2040. « Les collectivités autochtones soutiennent ce projet et y participent, assure le directeur de la planification et des communications au ministère des Transports, Pietro de Bastiani. Il y a beaucoup de tests en marche, guidés par des ingénieurs et des Autochtones. On analyse les trajets et les difficultés. C'est très près de la route d'hiver. » Cette route pourrait éventuellement rejoindre la route de Dempster à Inuvik.
Le ministère des Transports attend d'autres fonds de l'Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor) pour d'autres études plus détaillées. Parallèlement, il a fait au fédéral une demande de financement pour la construction de cette route, par le biais du programme Infrastructures nationales. Ce programme « soutient des projets d'importance nationale qui ont de grands avantages pour la population et contribuent à la croissance économique et à la prospérité à long terme du Canada ».
« Le Fédéral s'intéresse à notre proposition, affirme Pietro de Bastiani, et il nous demande de présenter un projet plus développé quant à l'impact économique pour les Territoires du Nord-Ouest et du Canada. »
Deux autres projets de route sont sur les planches, dont l'un consiste à relier Behchoko à Whati et servirait, outre les collectivités, les desseins de la mine Nico. Une analyse économique est en cours.

Réfection

Le ministère des Transports a aussi demandé des fonds au gouvernement canadien pour la réfection de l'ensemble des routes des Territoires du Nord-Ouest. Il s'agit entre autres de rendre les routes 1 et 7 plus viables pour le tourisme et les mines. On estime que le ministre Robert McLeod devrait obtenir une réponse d'ici quelques mois.
Cette démarche correspond à un souhait qui a fait consensus lors des consultations, tout comme, selon Pietro de Bastiani, la préparation aux changements climatiques et aux catastrophes comme ces incendies qui ont perturbé cet été la circulation sur la route 3.
Le ministère a repoussé jusqu'au 31 octobre l'échéance pour émettre des commentaires en ligne sur le développement des transports aux TNO pour les 25 prochaines années. Il a jusqu'à maintenant recueilli 500 réponses en ligne en anglais et 18 en français. Une dernière ronde de consultations aura lieu dans les municipalités début 2015 et le document final devrait être prêt en mars. La consultation touche l'ensemble des infrastructures et transports maritimes, aériens et terrestres, tant pour le déplacement des marchandises que des personnes.