Écoles : Une rentrée très francophone

30 août 2012
0 Commentaire(s)

Les élèves des écoles primaires d’immersion reprennent les cours cette semaine et leurs écoles auront beaucoup à leur offrir.

Si vous vous intéressez à la langue française dans vos études et que vous êtes dans une école d’immersion, l’année 2012–2013 promet d’être chargée.
Il y a aussi du changement puisque tant à l’école St-Joseph qu’à l’école J.H. Sissons, de nouveaux enseignants entreront en fonction.

École St-Joseph

La Commission scolaire catholique de Yellowknife a tout d’abord officialisé un partenariat avec le coordonnateur Étienne Croteau de l’organisme Jeunesse TNO.
L’école St-Joseph prendra ainsi part au fameux projet L.A.M.A lancé par Jeunesse TNO l’année dernière et mettra ainsi sur pied un conseil scolaire entièrement francophone, puisque seuls les jeunes en immersion de cette école à double voie pourront en faire partie.
Avec les décisions du conseil, aussi appelé Comité culture francophone par l’école St-Joseph, les élèves seront plus au courant de ce qui se déroule dans la communauté francophone de Yellowknife.
L’école a aussi été sélectionnée comme hôtesse pour la Virée Gaïa Taïga, une autre activité de Jeunesse TNO qui permet aux jeunes d’explorer un art de la scène de leur choix durant quinze heures au total.
Par ailleurs, un peu dans le même style que la Virée Gaïa Taïga, l’école St-Joseph arrive aussi avec une grande nouveauté.
« Nous avons une nouvelle classe qui offre un programme d’apprentissage par les arts, explique la directrice adjointe Geneviève Charron. Ce sera une classe combinée de sixième à huitième année. Pour le moment, c’est seulement en anglais, mais nous aimerions développer davantage ce projet. Les jeunes utilisent un moyen différent, par les arts, pour exprimer leurs connaissances. Il y a déjà 22 élèves d’inscrits. »
Autrement, la plupart des activités et festivités qu’il y a eu l’année dernière seront de retour, comme le concours d’art oratoire et la dictée PGL, mais aussi le camp de neige, un classique pour les élèves de la quatrième à la sixième année.
Enfin, les lecteurs de L’Aquilon seront heureux d’apprendre que les élèves super journalistes tâcheront d’être encore plus assidus en 2012–2013 pour rapporter le plus souvent possible ce qui se passe dans l’école.

École J.H. Sissons

À l’autre école élémentaire d’immersion, J.H. Sissons, il y aura moins de nouveautés, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il y aura moins d’activités.
Des grands projets comme celui de la foire qui a eu lieu au printemps dernier vont se retrouver de nouveau dans la programmation scolaire.
Très axée sur le sport et vu ses belles performances dans les épreuves de course à leur première participation au championnat d’athlétisme territorial à Hay River avant la fin des classes, l’école sera fortement tentée de renouveler ses exploits cette année.
Les élèves avaient aussi obtenu de bonnes performances au cross-country, rapportant quelques bannières qui ont été accrochées dans l’école.
Un autre projet sportif devrait aussi voir le jour très bientôt à l’école Sissons, un sport qui devrait faire plusieurs intéressés. « Nous sommes en train de discuter pour développer un programme de hockey pour les élèves de quatrième et cinquième année pour le mois d’octobre », affirme le directeur Paul Benett.

Plusieurs nouveaux enseignants

Ce qui est surtout marquant à l’école Sissons cette année, c’est l’arrivée de nombreux nouveaux jeunes à la maternelle et la prématernelle. Au total, ce sont 47 enfants de plus que l’année dernière qui font leur rentrée scolaire en septembre 2012.
Ceci a donc poussé l’établissement à procéder à l’embauche de deux nouvelles enseignantes, Andrea Laurence et Danie Boudreau, et il manquerait toujours un autre enseignant à trouver.
Aux autres niveaux, Vanessa Austin enseignera en première année, Laurence Turcotte et Sophie Bourgeon en troisième année et Danika Jobin en cinquième année.
Enfin, une nouvelle enseignante de musique s’ajoutera à l’équipe, soit Suzanne Chantora.
Du côté de l’école St-Joseph, la prématernelle aura aussi de nouvelles enseignantes bilingues, Valérie Matte et Stéphanie Fox.
Et pour terminer, Yassen Petkov en deuxième année, et Mike Pickels, en cinquième et sixième année, seront tous deux de nouveaux enseignants en immersion française.