Gouvernement de consensus : Une redéfinition secrète

03 septembre 2009
0 Commentaire(s)

Le caucus du gouvernement des TNO a profité d’une retraite à Fort Smith, cette semaine, pour redéfinir le fonctionnement du système de gouvernement de consensus.

Le caucus, qui réunit l’ensemble des 19 membres de l’Assemblée législative, a produit une série de protocoles qui précisent, notamment, le rôle des membres réguliers dans le gouvernement et l’implication des comités permanents dans le processus législatif. Or, il n’est pas question, pour le moment, de rendre publics ces documents qui baliseront le travail des députés dès la reprise des travaux parlementaires le 15 octobre.

La présidente du caucus, la députée de Frame Lake, Wendy Bisaro, a indiqué à la chaîne CIVR Radio Taïga que la possibilité de rendre ces documents publics n’avait pas été discutée lors de la rencontre de Fort Smith et qu’elle n’avait pas le pouvoir de prendre une décision unilatérale à cet effet.

Mme Bisaro ne se dit pas personnellement opposée à rendre ces documents publics, mais elle explique qu’un vote majoritaire du caucus est nécessaire. Les députés ne se réuniront pas à nouveau avant le mois d’octobre.

Mme Bisaro a décliné l’offre de CIVR Radio Taïga de discuter de ces changements procéduraux dans le cadre d’une entrevue à micro ouvert.

Tous les membres du caucus étaient présents à la réunion à l’exception faite du député de Sahtu, Norman Yakeleya.