Gala du CDÉTNO : Une première!

12 mars 2009
0 Commentaire(s)
(Photo : Maxence Jaillet) Patrick Dionne reçoit son prix coup de coeur des mains de Daryl Dolynny.

(Photo : Maxence Jaillet) Patrick Dionne reçoit son prix coup de coeur des mains de Daryl Dolynny.

Quatre prix pour souligner la contribution des entrepreneurs francophones envers les TNO. 

C’est la première fois que le Conseil de développement économique des TNO invitait ses membres et plusieurs personnalités à assister au concours de l’entrepreneuriat des TNO. Complets-veston et talons hauts ont été de mise dans le foyer principal de l’Assemblée législative au soir de ce mardi 10 mars. Si l’on pouvait évaluer une réception au nombre de politiciens présents, le premier gala du CDÉTNO remporterait certainement une assiette semblable à celles présentées aux quatre lauréats du concours, confectionnée par Rosalind Mercredi.

Le CDÉTNO a distingué quatre entrepreneurs sous quatre catégories différentes entre six de ses membres. : la cinéaste France Benoit a récolté le premier prix dans la catégorie entreprise artistique; Daryl Dolynny, propriétaire de la pharmacie Shoppers Drug Mart de Yellowknife remporte la catégorie services commerciaux; Danmax Communication LTD. s’approprie le premier prix des services spécialisés ; et Michel Labine de Fort Smith et sa compagnie Polar Creations reçoit le prix de la catégorie micro-entreprise.

« Tous les candidats ont été scrupuleusement évalués selon un barème national. Trois de nos lauréats viennent de gagner leur billet pour Ottawa pour représenter les TNO au Gala des Lauriers de la PME, en novembre 2009 », a mentionné Sylvie Francoeur, la directrice générale du Conseil. En effet, le concours du RDÉE Canada est organisé tous les deux ans pour valoriser l’excellence entrepreneuriale des communautés francophones et acadiennes du pays. Il récompensera des lauréats sous trois catégories identiques au Gala du CDÉTNO. La catégorie entreprise artistique étant une alternative initiée par l’organisme franco-ténois pour pallier au peu d’entreprises du secteur de la transformation qui constitue la quatrième catégorie primée au niveau national.

Pour Daryl Dolynny, cette distinction au niveau francophone constitue une fierté personnelle. « Je suis membre du CDÉTNO depuis deux ans je crois, et cela me fait un très grand plaisir d’accepter ce prix. Cette reconnaissance me rend plus fier de ma culture francophone. Je suppose que je suis maintenant un ambassadeur de l’entreprenariat francophone et j’espère que cela pourra intéresser d’autres entreprises à se joindre au Conseil. »

Avant de clôturer cette soirée, l’équipe du CDÉTNO a voulu remettre un prix spécial à un individu qui leur a rendu multiples services. Un verre à bière confectionné par Matthew Grogono de YK Glass Recyclers coop. a été remis à Patrick Dionne.

Ce francophone, expert en système informatique, est devenu par la force des choses la personne-ressource pour le serveur informatique des bureaux du CDÉTNO. « Je voyage partout aux TNO pour mon travail. J’installe des photocopieurs et j’assure le service dans toutes les collectivités. Il arrive souvent que je dépanne les gens qui ont des problèmes avec leurs ordinateurs. Le CDÉTNO connaît mon numéro de téléphone cellulaire et c’est vrai que je les aide dès que je le peux », a-t-il confié. Pour le CDÉTNO, M. Dionne incarne vraiment la dimension sociale que l’on espère retrouver chez un entrepreneur. Le prochain gala du CDÉTNO aura lieu dans deux ans.