Championnat territorial d'athlétisme 2012 : Une compétition amicale

14 juin 2012
0 Commentaire(s)
L'école Sir John Franklin a remporté le trophée de Grand champion de l'année 2012. (Photo: Virginie Bouchard)

L'école Sir John Franklin a remporté le trophée de Grand champion de l'année 2012. (Photo: Virginie Bouchard)

La 22e édition du Championnat territorial d’athlétisme s’est tenue du 6 au 8 juin dernier. Près de 1200 athlètes des quatre coins des Territoires ont participé à l’événement.

La ville de Hay River a bourdonné de jeunes pendant trois jours et pour cause. Le Championnat territorial d’athlétisme a accueilli 1185 athlètes, 110 entraîneurs et 420 bénévoles, sans compter les parents et spectateurs. Un rassemblement sportif plus amical que compétitif. Les écoles Allain St-Cyr et Boréale se sont bien illustrées pendant les trois jours de compétition. Plusieurs élèves sont repartis avec des médailles au cou et certains enseignants également.
« C’est fantastique. C’est ma première expérience et puis juste l’ambiance qu’il y a ici, c’est vraiment plaisant. Tout le monde encourage les autres, tout le monde est content », avoue Natalie Paquin, enseignante de 5e-6e année à l’école Boréale.
Cette dernière a participé, entre autres, au triple saut ainsi qu’au lancer du disque. Elle a d’ailleurs raflé la première place pour cette dernière épreuve, dans la catégorie senior, avec un lancer de 17,95 mètres. Mme Paquin s’est aussi retrouvée en troisième place au triple saut avec une distance de 6,49 mètres.

La jeune Kiena, 13 ans, de Yellowknife, a connu un championnat plutôt difficile. Elle a pris part au saut en hauteur, au 100 mètres, au lancer du poids et au saut en longueur. Cependant, elle n’a pas réussi à se tailler une place sur le podium : « ce n’était pas la meilleure année pour moi, mais je me suis quand même amusée ».
D’autres athlètes d’Allain St-Cyr se sont toutefois démarqués. C’est le cas d’Andrea Geraghty (3e au 50 et au 100 mètres pour mite), Felix Flamand (3e au 200 mètres pour bantam), Philip Bilodeau (2e au 200 mètres et 1er au 400 mètres en junior) et de Bryan Tuyishime (1er au 1500 mètres et 2e au 5000 mètres juvénile), pour ne nommer que ceux-là.
« Pour le 100 mètres et le 200 mètres, j’ai fini en première place! », souligne Christine Soucy de Yellowknife.
Enfin, l’école Allain St-Cyr s’est classée au deuxième rang pour avoir accumulé le plus de points combinés, soit 523. L’école Boréale termine troisième avec un total de 496 points et c’est l’école Sir John Franklin qui est repartie avec la bannière et 639 points.

Les frères Turenne, Christian et André, de Hay River ont également bien performé au cours des trois jours d’athlétisme, notamment aux épreuves de course et de saut.
« J’ai couru le 50 mètres contre six personnes. C’était un peu difficile, mais pour mon âge pas tellement. J’ai terminé en deuxième place. J’ai aussi eu la première place pour le saut en hauteur à 1,04 mètre », avoue fièrement Christian.
« Mon mari et moi étions probablement plus nerveux qu’eux avant leurs courses. Ils se sont très bien illustrés. Ils ont gagné des médailles et nous sommes très fiers d’eux », ajoute la maman, Natalie Paquin.

 

Le championnat à l’ère du numérique

Un nouvel outil a fait son entrée pour la 22e édition du Championnat territorial d’athlétisme. En effet, l’organisation a bénéficié du don d’un compteur numérique fait par les locaux six et 21 du Syndicat des travailleurs du Nord. Une aide précieuse pour les juges qui devaient enregistrer tous les résultats de façon manuelle lors des années antérieures.
« C’est notre première année avec le système de photofinish et je regardais la finale du 100 mètres et mon dieu, nous avons eu une course où tout se partageait sous les millièmes de seconde. Cela m’a vraiment marqué », affirme un des organisateurs, Tim Borchuk.
Il s’est dit très heureux de la venue de la compétition, de la température et des performances des athlètes.

Enfin, l’athlète olympien Brendan Green a également pris part au championnat, en tant que spectateur. Lui qui a connu ses débuts sur la piste de course de Hay River aime toujours autant l’événement.
« D’être chez moi, de faire partie de cette rencontre, c’est vraiment spécial. Réunir autant de jeunes athlètes à un même endroit et de façon aussi ordonnée, cela n’arrive pas très souvent », explique M. Green.

Les organisateurs en sont, en ce moment, à faire le bilan de ces trois jours d’athlétisme et à préparer le 25e anniversaire qui aura lieu en 2015.