Semaine de la Terre 2010 : Une biodiversité d’événements

22 avril 2010
0 Commentaire(s)
Jamie Jacobs favorise l’utilisation du vélo comme moyen de transport alternatif
durant la semaine de la Terre. (Photo : Maxence Jaillet)

Jamie Jacobs favorise l’utilisation du vélo comme moyen de transport alternatif durant la semaine de la Terre. (Photo : Maxence Jaillet)

Ecology North veut rejoindre des gens de tous âges et de tous les milieux lors de la Semaine de la Terre.

 

Depuis quatre ans, il y a l’Heure de la Terre qui illumine sans électricité un soir du mois de mars. Depuis quarante ans, il y a la Journée de la Terre, célébrée le 22 avril partout sur la planète. Depuis tout aussi longtemps, le Jour de la Terre est entouré par la Semaine de la Terre, laquelle n’a pas vraiment de date fixe autre que de positionner son début, son milieu ou sa fin le 22 avril. Cette année, à Yellowknife, la Semaine de la Terre a débuté ce jeudi 22 avril avec le traditionnel poisson frit du Grand lac des Esclaves servi devant le bureau de poste, et se terminera le 1er mai 2010.

Durant cette semaine de neuf jours, plusieurs nouveautés ont été ajoutées aux activités habituelles que sont les projections de films ou l’activité familiale et musicale Coffeehouse à l’école Mildred Hall, qui clôturera la semaine. Jamie Jacobs, qui coordonne la Semaine de la Terre 2010 pour Ecology North, annonce des activités telles qu’une chasse au trésor en bicyclette, des marches d’interprétation à travers la ville et des séances d’information où le public peut rencontrer et échanger avec des spécialistes. « Nous avons voulu étendre les occasions et les façons de s’informer. L’édifice du Northern United Place possède une salle très polyvalente qui nous permet d’accueillir plusieurs personnes. Il y a notamment une discussion avec un groupe d’experts en biodiversité qui se tient le vendredi 23 avril. Seront présents : Shannon Ripley (le sol), Dean Cluff (les grands mammifères), Rob Gau (les espèces en péril), un représentant de la Société pour la nature et les parcs du Canada (le bassin versant de la Nahanni) et Tasha Stephenson, qui englobera le tout pour souligner l’importance de la biodiversité.

Si hier l’Association franco-culturelle de Yellowknife accueillait une discussion sur la sécurité alimentaire, il demeure une autre activité dirigée vers les francophones durant cette Semaine de la Terre. Le mercredi 28 avril, les élèves des écoles d’immersion de Yellowknife se rencontreront à l’école Allain St-Cyr pour un relais au recyclage. Des équipes s’affronteront pour déterminer qui réalisera la plus grande et la plus belle sculpture d’objets recyclés.

Non seulement les occasions, mais également le public auquel s’adresse l’information, ont été diversifiés cette année : jeunes, parents, cultivateurs urbains ou passants dans la rue, c’est tout un effort d'information et de sensibilisation supplémentaire qui a été effectué pour célébrer la Terre. À savoir à quand serait établi le Mois de la Terre, Jamie Jacobs répond que tous les mois devraient être le mois de la Terre. Elle ajoute qu’elle serait heureuse qu’il y ait un mois de déterminé malgré tout, même si cela lui donnerait énormément de travail en plus en tant que coordonnatrice d’un tel événement.