Association franco-culturelle de Yellowknife : Une assemblée tranquille

30 octobre 2014
0 Commentaire(s)
Le nouveau visage de l'AFCY. De gauche à droite: Michelle Hannah, Imelda Lupton, Jacques-Benoît Roberge, Étienne Croteau, Rosalie Davreux, Roland Boisvert, Jean-François Pitre et Frédéric Deschênes (Denis Lord).

Le nouveau visage de l'AFCY. De gauche à droite: Michelle Hannah, Imelda Lupton, Jacques-Benoît Roberge, Étienne Croteau, Rosalie Davreux, Roland Boisvert, Jean-François Pitre et Frédéric Deschênes (Denis Lord).

Étienne Croteau mise gros sur la ligue d'impro théâtrale
 

L'assemblée générale annuelle de l'Association franco-culturelle de Yellowknife (AFCY) a été bien tranquille ce 28 octobre dernier, loin de la controverse de l'an dernier sur le caractère rassembleur - ou non - de l'organisme.
22 personnes, sensiblement le même nombre de personnes que l'an passé, ont assistée à l'AFGA selon l'AFCY. L'événement, présidé par Batiste Foisy, a été très peu publicisé, et une mauvaise heure de début de réunion a un temps circulé.
Côté conseil d'administration, il y a eu très peu de changements. Sans opposition, Jean-François Pitre conserve le poste de président. Demeurent également en poste Jacques-Benoît Roberge, Imelda Lupton, Michelle Hannah (pour un an) et Frédéric Deschênes. Gabrielle Samson a quitté les Territoires et Laurence Rivet-Gareau a décidé de ne pas renouveler son mandat. Roland Boisvert a rejoint le conseil d'administration sans opposition et sans élection. Conducteur d'autobus, Roland avait été vice-président de l'AFCY dans le passé. Un autre poste reste à pourvoir.
Lors de l'assemblée, Étienne Croteau, directeur général de l'AFCY par intérim jusqu'au retour de Pascaline Gréau en juillet 2015, a fait un bilan exhaustif des activités créées par l'AFCY l'an dernier. Elles ont été nombreuses et diversifiées, parfois très rassembleuses et polymorphe comme La big différence, qui a fait l'objet d'un atelier de bande dessinée présidé par Alison McCreesh, d'une publication, et d'une pièce de théâtre orchestrée par Natalie Labossière et Yves Lécuyer, à laquelle 29 personnes ont participé. Le tournage d'un vidéo-clip sur la chanson d'Yves Lécuyer Y en a pas deux comme toi, célébrant le bénévolat, a également été très populaire.
De la culture, il y en a eu sous bien d'autres formes, comme des ateliers de radio et de cirque, du théâtre et de la poésie
Le prochain gros coup de l'AFCY sera la ligue d'improvisation théâtrale, dont le lancement aura lieu au Top Knight le 27 novembre. L'AFCY souhaite ardemment implanter l'impro tant à St-Cyr que dans les écoles d'immersion, chez les adultes francophones et anglophones. À noter également, l'exposition de photographies de Patrick Poissant et Carole Musialek à la maison Laurent Leroux, débutant le 8 novembre.

Des finances en santé
Lors de l'assemblée, Étienne Croteau a également fait le bilan des participations de l'AFCY aux tables de concertation à l'échelle nationale. On parle ici, par exemple, de la Fédération culturelle canadienne-française, de la Table des organismes culturels et du Réseau des Grands Espaces.
Ce qui a peut-être manqué, c'est une prospective sur les priorités à plus long terme de l'organisme, sur le calendrier d'événements projetés. Les membres ignorent ce que l'avenir leur réserve passé la date du 5 décembre, où aura lieu le souper de Noël avec thématique culinaire nordique et exposition de Carole Musialek. Ils n'ont pas non plus questionné leur conseil d'administration en ce sens.
Étienne Croteau s'est déclaré très satisfait de l'assemblée. «Je crois, avance-t-il, que nous avons convaincu plusieurs non-membres de se joindre à nous par le bilan de nos nombreuses activités. Certains ont montré leur intérêt à la fin de l'assemblée.»
Du côté des finances, l'excédent des charges est de 26,858$ en 2014 comparativement à 17, 752 en 2013$. Si les salaires et les charges sociales ont augmenté d'environ 20 000$, les honoraires ont diminué d'un montant similaire; les frais d'activités, de déplacement, de location et d'entretien ont également diminué et contribué à cette situation financière. Le solde total de 2014 est de 114,996$ pour l'exercice se terminant de 31 mars.