Jeux de l'Arctique : Un sport d'apprentissage

23 février 2012
0 Commentaire(s)
Matthew Brian, Bryan Tuyishime et Austin Smith représenteront les Territoires du Nord-Ouest aux Jeux de l’Arctique, dans l’équipe de basketball masculin. (Photo : Charles-Antoine Bélair)

Matthew Brian, Bryan Tuyishime et Austin Smith représenteront les Territoires du Nord-Ouest aux Jeux de l’Arctique, dans l’équipe de basketball masculin. (Photo : Charles-Antoine Bélair)

Quelques élèves de l’école Allain St-Cyr participeront aux Jeux de l’Arctique en mars, dont Matthew Brian, Bryan Tuyishime et Austin Smith, qui feront partie de l’équipe de basketball.

Lors de la première semaine de relâche, Matthew Brian, Bryan Tuyishime et Austin Smith seront à Whitehorse pour représenter les Territoires du Nord-Ouest dans l’équipe de basketball.
Les trois élèves francophones de l’école Allain St-Cyr ont déjà très hâte aux Jeux, surtout qu’il y a une possibilité pour eux de remporter une médaille.
« J’ai hâte aux Jeux parce que je dirais que notre équipe est assez bonne, croit Matthew Brian, et ça va être assez compétitif. On pourrait même gagner une médaille d’or, d’argent ou de bronze. »
Plusieurs joueurs de leur équipe actuelle de basketball, le Junior Men’s Basketball dans la YBA, la ligue de Yellowknife, seront présents avec eux lors de ce tournoi.
« On a beaucoup de possibilités de gagner, ajoute l’élève. On a vraiment plusieurs joueurs qui sont très talentueux. »
Austin Smith rappelle tout de même que le tournoi est pour les jeunes âgés de 19 ans et moins et que plusieurs dans leur équipe ont moins de 16 ans.

Relation sport-études

Allier sport et études n’est parfois pas toujours facile, surtout lorsque l’on compétitionne à haut niveau. Tout dépend aussi du degré d’implication de la personne dans son sport.
Pour Austin Smith, pour qui le basketball revêt beaucoup d’importance, il y a toujours du temps à consacrer à son sport.
« Jusqu’à maintenant, je n’ai pas eu trop de problèmes à gérer mon temps entre l’école et jouer au basket, je trouve que ça va bien, avoue-t-il. Les seuls problèmes c’est quand on s’en va en tournoi et que nos enseignants nous donnent beaucoup de devoirs. »
Il espère fortement avoir le talent nécessaire pour se tailler une place chez les professionnels dans le futur.
« Moi c’est certain que lorsque j’irai à l’université, je vais essayer d’intégrer l’équipe, fait savoir Austin Smith, mais si je ne le fais pas, je vais joindre une ligue, parce que je veux continuer à jouer au basket aussi longtemps que je pourrai. »
Pour ce qui est de Matthew Brian et de Bryan Tuyishime, le basketball est surtout un passe-temps et ce n’est pas toujours facile à gérer avec les études.
« Je trouve que c’est compliqué parce qu’on passe beaucoup de temps à pratiquer le sport, mais on a assez de temps pour nos études quand même », pense Matthew Brian.
Toutefois, même si c’est un passe-temps, Bryan Tuyishime voit tout de même que le basketball lui apporte des leçons de vie importantes.
« Je suis d’accord que ça prend vraiment beaucoup de notre temps, mais j’aime beaucoup qu’en jouant au basket, on peut apprendre beaucoup de choses que l’on peut utiliser durant nos études, fait part l’élève francophone, par exemple l’esprit d’équipe, alors si l’on se met dans une équipe pour un projet, on va apprendre à mieux travailler ensemble et à coopérer. Et on apprend la discipline et plein de choses que l’on peut utiliser durant nos études et même durant nos vies. C’est vraiment une belle forme d’apprentissage. »
Les Jeux de l’Arctique se dérouleront du 4 au 10 mars 2012 à Whitehorse.