Un rendez-vous doux rempli d'émotion

20 mars 1998
0 Commentaire(s)
C'est samedi le 14 mars qu'avait lieu au Northern Arts & Cultural Centre (NACC), le spectacle "Rendez-vous doux", produit par la Fédération Franco-TéNOise (FFT). Ce spectacle était présenté en avant-première des Jeux d'hiver de l'Arctique, dans le cadre de la programmation culturelle. Par ce spectacle, la Fédération Franco-TéNOise soulignait son 20e anniversaire.

En première partie du spectacle, plus de 60 invités ont participé au Vins et fromages organisé par la FFT. Les invités ont pu apprécier des vins et des fromages français de grande qualité. Ils ont pu également se régaler avec une grande variété de produits de l'érable (même les purs Québécois y ont fait des découvertes notamment le whisky à l'érable). Au même moment, dans le hall du NACC, les invités ont pu découvrir et apprécier les uvre d'artistes francophones des T.N.-O. Peintures, sculptures et vitraux figuraient parmi les uvres présentées.

Le meilleur était à venir !

Environ 130 personnes ont répondu à l'appel et ont assisté à un spectacle de musique classique d'envergure. Mme Ethel Blondin-Andrew, députée fédérale pour l'Arctique de l'Ouest, s'est dite très honorée d'ouvrir la soirée. Son discours a été prononcé en français, ce qui a été très apprécié du public.

Par la suite, Daniel Auger, animateur de la soirée, a poursuivi en présentant les lauréats et lauréates de l'édition 1997-1998 du concours des Prix littéraires franco-ténois. Dans la catégorie adulte, Suzanne Lefebvre (nouvelle), Nadia Laquerre (poésie), Nathalie Huard-Caron (récit) et Gérald Caron (conte) ont remporté les honneurs. Du côté des plus jeunes, Philippe Nowlan, Lauren Telman et Joël Fortier d'Iqaluit ainsi que Tara Bower, Alicia Tumchewics et Micheline Gaudet de Yellowknife se sont mérités des prix. Il s'agissait d'une participation record cette année. En effet, c'est un total de plus de 100 uvres qui ont été soumises.

Quel spectacle !

Ce fut un spectacle riche en émotions, en couleurs et en talent. Laurier Fagnan, baryton, a débuté le spectacle et ensuite chacun des artistes a présenté ses pièces. Chaque artiste est revenu en scène à deux reprises, toujours accompagné de la pianiste Sylvia Shadick-Taylor. Le jeune violoniste de 17 ans, David Colwell, a offert une performance impeccable lors de son interprétation de la pièce La Ronde des lutins op. 25 d'Antonio Bazzini. L'interprétation en deuxième partie de I'd give my finest feather, de l'opéra La flûte enchantée de Mozart par Laurier Fagnan a ravi la foule qui d'ailleurs a offert une ovation à la toute fin du spectacle.

Les artistes étaient heureux de l'accueil chaleureux que leur a réservé la foule. Pour Sylvia Shadick-Taylor, Yellowknife ne constituait pas une nouveauté, son père ayant été un rédacteur-en-chef du journal News North.