Soirées Boréales : Un partenariat nordique pour le tourisme

11 février 2010
0 Commentaire(s)
Soirées Boréales

Soirées Boréales

Le Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest (CDÉTNO) s’est associé avec les représentants du Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE) du Yukon et du Nunavut pour présenter les Soirées Boréales, à Montréal, les 28 et 29 janvier dernier, dans le cadre de la foire Aurores Boréales.  

Auparavant, les Soirées Boréales englobaient les trois territoires, sans les départager. Cette année, par contre, grâce à une collaboration entre les représentants en tourisme des RDÉE des trois territoires, des présentations distinctes ont été organisées pour le public québécois. D’une durée de trois heures, chacune des deux soirées consacrait une heure à chaque territoire. « C’était vraiment un spectacle, le but c’était de faire rêver les gens mais aussi de les informer », explique Frédéric Vandenoetelaer, agent de développement touristique au RDÉE du Yukon. « Nous avions déjà réalisé des partenariats avant », précise Réjean Lefort, directeur du tourisme au CDÉTNO, en ajoutant que c’était cependant la première fois qu’une collaboration prenait cette ampleur-là. « Y’avait beaucoup de splash », utilise M. Lefort pour désigner la présence des artistes qui ont offert des prestations, les vidéos de présentation et tout ce qui a été mis en œuvre pour en mettre plein la vue aux spectateurs. « Ç’a été vraiment un succès, le premier soir, nous avons accueilli près de 120 personnes! », se réjouit M. Vandenoetelaer.

 

« Le Nord est tellement grand avec des paysages similaires que les touristes ont de la difficulté à distinguer les trois territoires », indique Réjean Lefort, directeur du tourisme au CDÉTNO, dans un communiqué. Il ajoute « [qu’]une étude réalisée par les trois gouvernements territoriaux pour la campagne Look up North stipule qu’un touriste qui a visité un territoire a de fortes chances de visiter les autres territoires par après. » De part et d’autre, les représentants du Yukon et des TNO s’entendent pour dire qu’il n’y a pas de place à la rivalité entre les trois territoires. L’important pour eux, explique M. Vandenoetelaer, est de faire valoir « la spécificité de chaque territoire », d’expliquer aux gens que même si le Yukon, les TNO et le Nunavut ont tous les trois le spectacle des aurores boréales, il demeure qu’ils présentent trois endroits très différents. Pour le représentant yukonnais et son homologue ténois, les Soirées Boréales ont ouvert les yeux aux spectateurs, et ils sont très confiants que certains d’entre eux fouleront le sol des territoires dans le courant des prochaines années.