Histoire de bois : Un ours prend la pause café

28 mai 2015
0 Commentaire(s)
L’ours a laissé de belles empreintes sur le côté du véhicule qu'il a surement inspecté soigneusement avant d’y embarquer.(Photo : Geneviève Côté)

L’ours a laissé de belles empreintes sur le côté du véhicule qu'il a surement inspecté soigneusement avant d’y embarquer.(Photo : Geneviève Côté)

Le vendredi 22 mai dernier vers 21 h, à Fort Smith, Geneviève Côté et son conjoint observaient les grues blanches d’Amérique dans le Parc national Wood Buffalo lorsqu’un ours s’est introduit dans leur camion pour y récupérer un café.
Un événement inoubliable
Geneviève Côté raconte que son conjoint et elle désiraient voir les grues blanches mentionnées par des amis plus tôt. Ils se sont rendus dans le chemin menant vers le belvédère pour se rapprocher des oiseaux et ont stationné leur camionnette.
Accompagné de leur chien Sylver, le couple a aperçu au loin un ours dans le chemin qu’ils venaient de parcourir. Muni uniquement de roches, ils les ont lancées en direction de l’animal pour l’effrayer et pour l’informer de la présence humaine à proximité.
Voyant que l’ours avait disparu dans le bois, ils ont remonté le sentier pour remarquer au loin que la porte du côté passager de la camionnette avait été laissée ouverte, chose improbable à ce moment, selon le conjoint de Mme Côté.
Plus le couple se rapprochait de leur véhicule, plus ils apercevaient des débris. Il s’agissait de morceaux de bourrure de siège. Arrivant au camion, Geneviève Côté et son conjoint constatèrent qu’un ours était entré et avait pris le café laissé dans le porte-gobelet.
Plus de rire que de mal!
Le jeune ours a laissé des traces de pattes sur l’auto et a également forcé la porte du côté conducteur.
Geneviève Côté ne sait pas ce qu’ils auraient pu faire différemment pour éviter cette mésaventure, mais a un conseil : « Remontez complètement la vitre de fenêtre, […], apportez des gaz poivrés anti-ours et soyez à l’affût des animaux », a-t-elle confié lors d’un entretien à Radio Taïga.
Et pour ces passionnés de plein air, il n’est pas question que cette aventure les éloigne du bois.