7e Slave River Paddlefest : Un événement de calibre international

31 juillet 2014
0 Commentaire(s)
Paddlefest 2012 (Archives L'Aquilon)

Paddlefest 2012 (Archives L'Aquilon)

Le grand rassemblement des amateurs d’eau vive attire les pagayeurs du monde entier à Fort Smith.


Ça va faire « splish-slpash » à Fort Smith, ce week-end. Le festival d’eau vive Slave River Paddlefest revient pour une septième édition.
Au fil des ans, la grande fête des pagayeurs s’est forgé une réputation enviable dans le circuit international des sports d’eau vive. Des invités du monde entier sont attendus sur les abords de la rivière des Esclaves.
« À chaque année, nous accueillons quelques kayakistes des États-Unis et, cette année, on en attend peut-être également de Nouvelle-Zélande et d’Australie », annonce la coordonnatrice de l’événement et avide pagayeuse, Geneviève Côté.
En fait, l’événement plaît tellement aux fous des rapides que certains décident d’immigrer.
« Il y a nos fameux Leif et Nathalie du Colorado, poursuit Geneviève Côté. Ça fait sept ans qu’ils viennent passer leurs étés à Fort Smith et, l’an dernier, ils se sont acheté une maison au village; imagine. »
Si l’enthousiasme palpable des organisateurs et l’ambiance légendairement détendue de la petite communauté du Slave Sud contribuent à la qualité de l’événement, c’est sans conteste la rivière et ses rapides qui convainquent les pagayeurs internationaux de traverser des milliers de kilomètres pour une fin de semaine de kayak aux TNO. La rivière des Esclaves est considérée comme l’un des meilleurs endroits au monde pour la pratique des sports d’eau vive
« La rivière des Esclaves se classe dans le top 5 des plus gros rapides au monde », commente la coordonnatrice.
Si ce genre de statistique attire les experts de la rame, pour l’amateur, ça peut sembler un brin intimidant. Or, ces derniers aussi trouvent leur compte au Paddlefest. On retrouve, en effet, des rapides de tous les niveaux de difficulté à Fort Smith : du plus tranquille au plus extrême. La présence d’instructeurs expérimentés et la possibilité d’emprunter de l’équipement de qualité sans frais supplémentaires assurent aux débutants de passer un festival à la fois excitant et sécuritaire.
Le festival comprend en outre un volet hors rivière étendu avec des repas communautaires, une soirée beach party, des activités traditionnelles autochtones, du yoga et une activité mystère que Geneviève Côté désigne comme « une petite course de bouette ». Ça promet!
Le 7e festival international d’eau vive Slave River Paddlefest se déroule à Fort Smith du 1er au 4 août. Pour les détails de la programmation et pour s’inscrire, consultez le site Web du Fort Smith Paddling Club : http://fskayak.webs.com