Répartition de la richesse : Un écart peu apprécié des Canadiens

18 décembre 2014
0 Commentaire(s)

Les Canadiens croient que la classe moyenne — représentant 60 % de la population — devrait avoir en sa possession 60 % de la richesse globale du pays. Les 20 % plus pauvres de la population devraient avoir au moins 11,5 % de la richesse et les 20 % plus riches devraient avoir environ trois fois plus que la tranche la plus pauvre soit environ 30,3 %.
Les Canadiens croient cependant que cette distribution idéale est loin de la réalité canadienne. Ils croient que les riches ont plutôt 10 fois plus que les plus pauvres et ont 55,5 % de la richesse totale contre seulement 5,8 % pour les plus pauvres, ce qui laisserait la classe moyenne avec seulement 40 % de la richesse.

La réalité est encore pire que ces attentes déjà peu reluisantes.

Les 20 % plus riches possèdent plus de 67,4 % de la richesse totale du Canada, alors que la tranche la plus pauvre n’en possède pas assez pour avoir un pourcentage complet (0,1 %) selon la recherche de Statistique Canada sur la sécurité financière des Canadiens.

Près des trois quarts des répondants (73 %) croient que les gouvernements seraient en mesure de s’attaquer au problème de la répartition de la richesse et 80 % favoriseraient une mesure correctrice qui imposerait davantage les plus riches.

Ce sondage parrainé par l’Institut Broadbent a été réalisé auprès de 3 000 Canadiens.