Au féminin : Un défilé de mode haut en couleur

17 mai 2012
0 Commentaire(s)
Les six équipes du programme PHAB ont dévoilé leurs robes de papier journal. (Photo : Virginie Bouchard)

Les six équipes du programme PHAB ont dévoilé leurs robes de papier journal. (Photo : Virginie Bouchard)

La gent féminine de Hay River a eu l’occasion de se réunir, le dimanche 13 mai dernier, lors d’un défilé de mode original.

La salle du Riverview Cineplex était presque pleine à craquer. Mères, grands-mères, jeunes filles avaient les yeux rivés à l’avant de la scène. Une dizaine de modèles ont défilé afin de présenter la collection de vêtements printemps-été 2012, offerte à la boutique La Dee Dah. Musique d’ambiance, goûters raffinés et flash de caméra étaient au rendez-vous pour donner le ton à cet événement digne des passerelles new-yorkaises. Les propriétaires de la boutique ont montré leurs derniers achats pour la saison estivale à un public qui en redemandait. De plus, quelques tirages de prix ont été faits.
La tendance est aux couleurs vives comme le bleu azur et le orangé-tangerine. Les imprimés sont une fois de plus présents, moins de fleurs, mais plutôt des pois et des rayures. Enfin, le thème de la nature se retrouve sur les hauts au motif de papillons et d’oiseaux.

Robes de papier

Une série de vêtements bien particulière a volé la vedette lors du défilé. Six robes fabriquées à partir de papier journal ont été dévoilées aux spectateurs. Ces créations ont été produites par les jeunes participantes du programme PHAB.
« Nous faisons une série d’activités de mode et nous faisons des bandeaux avec les filles. Une des participantes a proposé de faire des robes. J’ai alors pensé que d’utiliser des journaux serait une façon amusante de faire des robes », explique Marissa Oteiza, une des responsables de PHAB.
Trois mois plus tard, avec l’aide des propriétaires de La Dee Dah, les jeunes filles, regroupées en six équipes ont montré le résultat de leurs efforts. Six robes, toutes de style différent et agrémentées de couleurs flamboyantes, ont été portées pour l’événement.
« C’était difficile de mettre la robe et de l’enlever. C’était aussi un peu embarrassant, car j’ai oublié certaines de mes poses, mais j’ai bien aimé l’expérience », confie Ally, récipiendaire du prix pour la robe la plus colorée.
Ces jeunes filles ont travaillé de longues heures, au fil d’essais et d’erreurs, pour achever leurs créations. Un diaporama de la séance de photos prises avec les robes a été projeté durant le défilé.
« Cette présentation a demandé beaucoup de travail, mais je suis très fière des filles et de tous les gens qui ont permis ce succès », confirme Marissa Oteiza.

Les participantes ont également vu leurs efforts récompensés en chèques-cadeaux et prix de toutes sortes. Les ateliers PHAB se poursuivent jusqu’à la fin de l’année scolaire et auront lieu à certains moments durant l’été. Un autre défilé devrait se tenir à l’automne et l’idée de vêtements recyclés pourrait être reprise encore une fois.