Prévisions météo : Un début d'automne chaud

06 septembre 2012
0 Commentaire(s)

Météomédia prévoit un mois de septembre particulièrement chaud pour les Territoires du Nord-Ouest, mais un retour aux normales saisonnières pour le reste de l’automne.

L’été s’achève, l’équinoxe d’automne surviendra dans quelques semaines et c’est déjà le temps des prédictions pour la saison qui approche. Tout comme l’an dernier, la période automnale sera plutôt agréable dans les TNO, surtout pour le mois de septembre. On devrait toutefois rattraper les normales de saison et atteindre une température moyenne de -3 degrés Celsius pour Yellowknife.
« Les Territoires du Nord-Ouest ont connu un été extrêmement chaud. Des records de chaleur pourraient même être battus. Cette tendance va se poursuivre en septembre, donc les températures seront assez chaudes », explique Dorina Surcel, météorologue pour Météomédia.
La météorologue se garde une réserve sur d’éventuelles performances climatiques. Malgré que l’orientation générale soit à la hausse des températures, l’automne reste une saison de changements. Si l’an dernier le temps était au beau fixe pour la capitale ténoise, il n’y a cependant pas eu de température extrême.
« Oui, l’automne dernier a été très chaud à Yellowknife, nous avons dépassé les moyennes de température, mais cela n’a pas été l’automne le plus chaud (NDLR : la période automnale la plus chaude aurait eu lieu en 1998) », affirme Mme Surcel.

Peu de précipitations
En plus d’avoir été particulièrement brûlant, l’été qui s’achève est aussi caractérisé par une sécheresse presque inégalée. Le niveau d’eau de la rivière Hay est descendu à 1,84 mètre alors que l’an passé il était à un peu plus de trois mètres.
« On espère rattraper la sécheresse de la saison estivale, mais le Nord ne connaîtra pas de précipitations abondantes. On restera toujours dans les valeurs normales », mentionne Dorina Surcel.
Pour Yellowknife, Météomédia prévoit un total de précipitations de 91 millimètres donc 60 centimètres de neige.
Bien que septembre s’annonce doux, la première neige devrait se pointer dès octobre.

Toujours selon la météorologue, les tempêtes tropicales que connaissent les États-Unis et le Sud ne devraient pas affecter le climat nordique. Aucune dépression provenant du Pacifique n’est également à prévoir jusqu’à maintenant.
« Ce sera un bel automne surtout au début et par la suite un refroidissement s’effectuera en octobre et sera plus marqué en novembre », termine Mme Surcel.