Incendies de forêt : Un brasier impose les barricades

12 juillet 2012
0 Commentaire(s)
Les avions-citernes travaillent sans relâche afin de calmer le brasier à Steen River. (Courtoisie de C.T.)

Les avions-citernes travaillent sans relâche afin de calmer le brasier à Steen River. (Courtoisie de C.T.)

Depuis le 9 juillet, un important incendie de forêt à la frontière de l’Alberta a provoqué la fermeture intermittente de la route du Mackenzie.

Le nord de l’Alberta subit présentement les ravages d’importants incendies de forêt. Débutés vendredi dernier, les incendies, notamment celui de Steen River, ont bloqué plusieurs automobilistes sur la route en direction des Territoires du Nord-Ouest. Le brasier était si intense à la frontière albertaine mardi, qu’un nuage de cendre a recouvert le ciel de Hay River pendant une partie de l’après-midi et de la soirée.
« La route no 1 a été fermée pendant 12 heures, soit de 20 h lundi à 8 h le mardi matin. C’est la première fois cette année que nous devons barricader la route en raison des incendies », explique Earl Blacklock, responsable des communications au ministère des Transports des TNO.
Le temps chaud et sec des derniers jours, combiné aux éclairs a propagé les incendies de forêt en Alberta. Plusieurs collectivités des territoires, dont Hay River et Fort Smith, ont interdit à leurs citoyens de faire des feux à ciel ouvert.
« Présentement, l’indice de risques d’incendie va d’élevé à extrême dans plusieurs municipalités, excepté pour Inuvik où l’indice est bas », souligne Judy McLinton, responsable des communications au ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles.
L’ensemble des TNO est actuellement touché par plusieurs incendies de forêt, mais en grande partie contrôlés. Selon la carte des foyers d’incendie qu’on retrouve sur le site Internet du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, on remarque que les incendies forestiers toujours en action sont davantage à la frontière, près de Fort Smith et Enterprise.

Longues attentes
Certains automobilistes en direction de l’Alberta ont dû patienter de nombreuses heures dans leurs véhicules avant de pouvoir reprendre leur route. Sous la chaleur accablante et le ciel de fumée, le ciel prenait des airs effrayants.
« C’était assez spectaculaire, surtout près d’Indian Cabins. Il y avait des cendres qui tombaient du ciel et s’accumulaient au sol », témoigne Kim Rapati, qui était en direction d’Edmonton, lundi dernier.
Elle est restée dans sa voiture, bloquée sur l’autoroute de 15 h à 22 h. La route a ensuite été rouverte à la circulation avant d’être fermée à nouveau mardi. M. Blacklock conseille d’ailleurs aux voyageurs de consulter le site Internet du ministère des Transports avant de prendre la route pour l’Alberta.
« Je conseille aux gens de surveiller le site. Il y a des mises à jour quotidiennes, et ce, même la fin de semaine. C’est une bonne source d’information », précise-t-il.

Hors de contrôle
Les incendies de forêt débutés vendredi dans la région de Steen River étaient toujours hors de contrôle mardi.
« Le feu s’étend sur 1600 acres, il est toujours hors de contrôle et continue à se propager », affirmait Christopher Thompson, responsable des communications à Environnement Alberta, mardi dernier.
Jusqu’à maintenant, près de 300 résidents du village de Zama, à la frontière des TNO, et de Meander River, ont dû être évacués. La route du Mackenzie, qui avait été fermée une bonne partie de la journée de mardi, était de nouveau accessible mercredi matin.