Un 90e élève s'inscrit à St-Cyr!

22 septembre 2000
0 Commentaire(s)
L'École Allain St-Cyr a invité la population à venir faire un tour dans ses locaux le 19 septembre dernier. L'artiste Michel Martel était de la partie et il a levé le voile sur ses quatre ¦uvres suspendues dans les vitres de l'entrée.

Michel Martel ne voulait pas faire de discours préférant laisser parler ses créations, mais il a toutefois précisé : « C'est un privilège de travailler avec vos enfants. J'ai du fun avec eux et je crois qu'ils en ont avec moi ! »

Le petit Nicholas White, cinq ans, aura lui aussi la chance de s'initier à l'art du vitrail en regardant ses petits camarades. Il a visité sa nouvelle école lors de la soirée portes ouvertes et se prépare à rencontrer quelques-uns des 89 élèves de cet établissement qui met l'emphase sur les arts.

« Quand les enfants font de l'art, cela développe d'autres talents comme leur imagination. Et puis, c'est important de travailler dans un bel environnement », souligne la directrice de l'école, Julie Bouchard. Cette dernière révèle avoir d'autres projets artistiques en tête qui pourraient voir le jour en janvier.

D'ici là, les vitraux en place complètent le premier volet du projet Luminosités et représentent des symboles du Nord, tout en rappelant la diversité des élèves de l'école qui sont originaires des quatre coins du pays.

Le deuxième volet du projet, créé dans le cadre du programme du millénaire, consistera en plusieurs petits vitraux. Sous le thème « les animaux du Nord », les élèves vont participer à plusieurs phases du projet. Les plus jeunes fabiqueront une petite pièce qu'ils rapporteront à la maison et les plus vieux participeront à la conception de vitraux de 30 cm2 qui orneront corridors et murs, sans oublier la bibliothèque.

« Les ateliers sur la technique du vitrail qui seront offerts aux élèves au cours de la deuxième étape du projet laisseront à cette génération un moyen d'expression artistique qui accompagnera le développement de toute la communauté », a écrit le vice-premier ministre du Canada, Herb Gray, qui ne pouvait être présent pour l'occasion.

Michel Martel fabriquera également quelques pièces de 60 et 90 cm2. Quels animaux pourra t-on observer? « On peut s'attendre à bien des choses : un ours polaire, un corbeau, un loup, un lynx, un saumon...», avoue le créateur de vitraux.

« L'école aura de l'équipement pour les dix prochaines années », a indiqué Michel Martel en parlant notamment du nouveau four à fusion de l'école qui pourra être utilisé non seulement pour la création de vitraux mais également pour faire de petits objets en terre cuite ou en céramique. « Je laisse ma trace », s'exclame l'artiste en riant.