Toujours les mêmes affaires

15 septembre 2016

Le premier ministre McLeod a livré un compte rendu sur les futures opportunités d’affaires dans le Nord, et finalement il n’y a pas grand-chose de nouveau à l’horizon. Il a simplement rassuré l’audience, et mis de l’avant les forces du développement économique sur lesquels les territoires reposent depuis des lustres : mise en œuvre d’une nouvelle mine de diamants, nouvelles infrastructures pour mieux exploiter les ressources, et un marché aurifère bas, mais dont la stabilité permet de faire des projections favorisant l’exploration.


Une étude du Conférence Board du Canada, publié le 14 septembre présente exactement les mêmes avenues. Elle se titre « Des rayons de soleil à l’horizon pour la plupart des économies territoriales » et pourtant ne souligne pas l’utilisation de l’énergie solaire. On n’en sortira pas, l’économie verte ne sera pas notre force aux TNO. On parle de diversité, mais pas d’évolution.


Malgré, les encouragements relayés par le CDÉTNO lors de la présentation d’un autre rapport sur les énergies renouvelables, les futurs investissements majeurs vont rester confinés aux énergies traditionnelles.


Mais les TNO seront toujours un endroit sécuritaire pour les investisseurs, car une des caractéristiques principales d’un bon lieu d’investissement réside dans le risque politique. Et ici, notre gouvernement à de bons mocassins chauds pour passer l’hiver près du chauffage au diesel.
 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.