Soyons artistes

22 septembre 2016

Artiste de jour
ou de nuit,
artiste sous la pluie.
Créatif un jour,
créatif toujours.
Œuvre éphémère, œuvre d’une vie.
Aime l’art,
l’art suivra son cours.

C’est la semaine des arts. Une semaine pour les célébrer. Une semaine pour les essayer.


Une excellente occasion d’élargir nos horizons et d’identifier nos gestes quotidiens comme étant des initiatives créatrices : Je ne fais plus à manger, je fais de l’art culinaire. Je ne cueille plus des fleurs, je fais de l’art floral. Je ne fais plus de judo, je fais de l’art martial.


Après viennent l’inspiration, l’expérience et surtout la démarche artistique. Une poésie, un dessin, une chorégraphie, oui, peuvent se faire sur l’instant, mais un recueil, une expo, un spectacle demandent plus qu’une semaine.
Je suis pour que tout le monde fasse de l’art.


Qu’ils se définissent artistes ou que d’autres jugent que non, ce n’est pas la question. L’important est qu’ils s’expriment et qu’il y ait des lieux où l’on puisse apprécier ou pas, ces formes d’expression.


Ensuite vient l’action de soutenir cette expression et de fleurir l’économie artistique.


Les TNO offrent de multiples opportunités pour développer la créativité.


Alors, allez-y, que cette semaine soit un véritable feu d’Artifice.
 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.