Chronique TNO Santé : Septembre, mois de sensibilisation au cancer

02 septembre 2011
0 Commentaire(s)

Selon le calendrier des journées relatives à la santé de Santé Canada, le mois de septembre est consacré à la sensibilisation au cancer chez les hommes, au cancer infantile et au cancer des ovaires, entre autres. Dans cette chronique, nous aimerions vous parler du cancer tout court.

 

Qu’est-ce que le cancer?

Le cancer est la conséquence d’une multiplication anormale de cellules qui se divisent de façon anarchique. Notre organisme compte des millions de cellules, unités de base d’un organisme vivant, qui sont regroupées en tissus et en organes (muscles, os, poumons, foie, etc.). Les cellules normales vivent en harmonie les unes avec les autres et nous demeurons ainsi en bonne santé.

 

Mais il arrive parfois que les instructions deviennent confuses dans certaines cellules. Celles-ci adoptent alors un comportement inhabituel, en se développant et en se multipliant de façon anarchique. Parfois, le système immunitaire parvient à éliminer ces cellules anormales (malignes). Si les mécanismes de défense de l’organisme ne peuvent plus les détruire, ces cellules dégénérées prolifèrent de plus en plus : elles finissent par former une masse appelée une tumeur à un endroit donné dans le corps. Les tumeurs peuvent être bénignes (non cancéreuses) ou malignes (cancéreuses). Les cellules à l’origine des tumeurs malignes ont la capacité d’envahir les tissus voisins et de se répandre ailleurs. Les cellules cancéreuses qui se propagent dans d’autres parties du corps sont appelées métastases.

 

Les causes

On ignore dans une large mesure pourquoi certaines cellules prolifèrent tout à coup de façon désordonnée pour former une tumeur maligne. On sait que certains modes de vie ont une influence nocive pour la santé, mais de nombreux facteurs entrent en jeu dans l’apparition d’un cancer. Le plus souvent, l’origine d’une tumeur cancéreuse demeure mystérieuse. D’après l’état actuel des connaissances, la plupart de ces maladies proviennent d’une anomalie qui se manifeste à l’échelle génétique et qui perturbe la régulation naturelle entre la croissance, la division et la mort des cellules.

 

Statistiques sur le cancer au Canada

Chez les hommes, le cancer de la prostate occupe le premier rang pour le nombre de nouveaux cas diagnostiqués (27,5 %) suivi du cancer du poumon (14,1 %), alors que le plus grand nombre de décès par cancer est attribuable au cancer du poumon, suivi par ceux du colon et rectum.

Chez les femmes, le cancer du sein (27,6 %) occupe la première place des nouveaux cas suivi par le cancer du poumon (14,4 %). Le cancer du poumon demeure la cause la plus importante de décès par cancer chez les femmes aussi à 26,7 %.

 

Types de cancers

Le cancer n’est pas une entité unique; en réalité, on dénombre plus de cent maladies cancéreuses. Certaines se développent rapidement, elles prolifèrent et libèrent des cellules qui se disséminent dans le corps en passant par les vaisseaux sanguins ou lymphatiques pour former des métastases. D’autres tumeurs ont une croissance plus lente et restent localisées, c’est-à-dire qu’elles demeurent à l’emplacement où elles se sont formées. Par ailleurs, selon le type de maladie, de cellules ou d’organes atteints, l’évolution peut être très différente d’un cas à un autre.

Pour en savoir plus sur votre maladie, n’hésitez pas à demander à votre équipe soignante (médecins, infirmières) de vous expliquer précisément votre situation et de vous renseigner sur les possibilités de traitements.

 

Source : Société canadienne du cancer.