Éditorial : Schastlivogo Rozhdestva!

12 décembre 2013
0 Commentaire(s)


Et si le père Noël vous accueillait avec la phrase « Schastlivogo Rozhdestva!* », est-ce que cela serait si grave?
À la lecture de l’article en page 2 sur le pôle Nord, on voit qu’il y a des chances que cette région n’appartienne pas au Canada, mais au Danemark (le Groenland) ou à la Russie.
En terme de richesse collective, la perte du contrôle de cette région ferait une différence non négligeable si on en croit les différentes estimations indiquant la présence d’énormes réserves de ressources naturelles. La perte sera plus grande pour les grands consortiums de l’industrie minière et pétrolière que pour monsieur et madame Tout-le-Monde. Ces grandes compagnies aux ramifications tentaculaires ne peuvent que difficilement être associées à un pays en particulier, leurs actionnaires étant souvent des gros conglomérats étrangers de nature transnationale. Ce qui manquera à monsieur et madame Tout-le-Monde du Canada, c’est quelques occasions d’emploi s’ils sont du genre à s’expatrier aux confins de la planète.
Il faudra cependant faire attention aux manipulations politiques de ces grands consortiums lorsque les ressources naturelles de ce secteur seront mieux répertoriées. On l’a vu en Irak et dans la plupart des pays du Moyen-Orient au fil du 20e siècle et du début du 21e siècle, lorsque le pétrole est présent, les grandes puissances n’hésitent pas à se battre pour s’approprier les ressources naturelles, ou même à envahir ces pays. Certes, ces attaques armées se font souvent sous le couvert d’une opération visant à « libérer » les populations locales, et lorsque la poussière retombe, on s’aperçoit qu’elles ont surtout servi à libérer ces populations de leurs précieuses richesses naturelles. Et au diable la démocratie!
Il faudra garder un œil sur les politiciens canadiens, russes et danois lorsque viendra le temps de répartir ces richesses inexploitées. Il y a tant de milliards de dollars en jeu que l’achat de politiciens devient trop tentant et très rentable comme investissement.
* Joyeux Noël en russe