Chronique Santé TNO : Santé mentale au travail : « Je ne me reconnais pas! »

16 mai 2013
0 Commentaire(s)


Pour la majorité des adultes, nous passons la grande proportion de notre temps au travail. Non seulement le milieu de travail est-il un endroit de socialisation par excellence, mais le travail lui-même constitue un moyen crucial de réalisation de soi, d’engagement et de valorisation sociale. Parfois, ce même milieu de travail peut s’avérer une source importante de stress et susciter souffrance et déception : on est en face de problèmes de santé mentale ou psychologique liés au travail. D’après les Rapports sur la santé, Statistique Canada (2007), près de 500 000 Canadiens s’absentent au travail chaque jour à cause de problèmes de santé mentale. L’inaction coûte très cher tant sur le plan personnel qu’économique. Durant la semaine sur la santé mentale au travail, l’Association canadienne pour la santé mentale et ses partenaires ont lancé la campagne de santé mentale au travail dont le slogan est Je ne me reconnais pas. Agissons pour lever le voile sur les questions de la santé mentale en milieu de travail.

Les troubles mentaux et l’épuisement professionnel
Parmi les troubles mentaux les plus fréquemment observés en milieu de travail, on note les troubles anxieux et la dépression. Certaines personnes peuvent même songer au suicide. À ces problèmes s’ajoute l’épuisement professionnel ou le burnout, qui n’est pas encore reconnu en soi comme trouble mental en psychiatrie.
L’épuisement professionnel peut se traduire par de multiples symptômes physiques (fatigue, problèmes digestifs, maux de tête, maux de dos, insomnie, perte de poids, etc.), psychologiques (irritabilité, diminution de l’estime de soi, anxiété, colère, difficultés de communication, etc.) ou intellectuels (difficultés de concentration, perte de mémoire, problèmes de jugement, etc.) pouvant mener à l’incapacité à travailler.

Qu’en est la cause?
Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine des problèmes de santé mentale liés au travail.
Facteurs socioéconomiques : comme la mondialisation de l’économie qui accentue la concurrence intense entre les entreprises, l’organisation du travail (basée sur la performance et l’individualisme).
Facteurs individuels : dont les difficultés personnelles et familiales ainsi que les problèmes financiers qui ont des effets sur la vie au travail.
Facteurs liés au travail lui-même : La surcharge de travail, la faible reconnaissance, les relations pauvres ou tendues en milieu de travail (incluant le harcèlement psychologique), le manque de participation aux décisions et une circulation déficiente de l’information sont autant de facteurs qui menacent la santé mentale des personnes dans leur milieu de travail.

Comment prévenir et se prendre en main?
Dans les entreprises : établir des démarches planifiées et organisées pour réduire l’impact du stress relié au travail. Par exemple, la tenue régulière de réunions d’équipe, la mise en place de mécanismes participatifs dans l’entreprise, la formation du personnel, la mise en place d’un système d’appréciation de la contribution du personnel, la prévention du harcèlement sont autant de moyens qui peuvent être déployés pour améliorer le climat de travail.
Le soutien social de l’entourage : qu’il s’agisse du conjoint, des autres membres de la famille ou encore des amis ou des collègues, ces personnes peuvent grandement contribuer à réduire le stress éprouvé au travail et à épauler la personne pour y faire face.
Les saines habitudes de vie : par exemple, une bonne alimentation et la pratique régulière d’activités physiques peuvent améliorer la capacité de l’individu à faire face au stress. Par contre, le fait de recourir à l’alcool et aux drogues pour ce faire est susceptible d’aggraver le problème.
Si vous manifestez de façon continue diverses réactions associées au stress vécu en milieu de travail ou encore des symptômes persistants d’un trouble mental ou d’un épuisement professionnel, et que vous éprouvez des difficultés à respecter vos obligations professionnelles, sociales ou familiales, il serait peut-être utile de voir votre médecin de famille ou un professionnel de la santé.

Sources
Ministère de la Santé et Services sociaux Québec : http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/prob_sante/sante_mentale/index.php?sante_mentale_au_travail
Association canadienne pour la santé mentale : http://www.cmha.ca/fr/actualites-et-evenements/evenements/