Emploi : S'employer à impressionner

01 mai 2014
0 Commentaire(s)
De gauche à droite, Stéphanie Vandeputte et Brian Weadick, devant une armoire où se trouve peut-être la clé d'un emploi. (Denis Lord)

De gauche à droite, Stéphanie Vandeputte et Brian Weadick, devant une armoire où se trouve peut-être la clé d'un emploi. (Denis Lord)

Des vêtements gratuits pour les chercheurs d'emploi
 

En collaboration avec le Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest (CDÉTNO), le Carrefour carrières donne dorénavant des vêtements de belle apparence aux chercheurs d'emploi afin de les aider à impressionner d'éventuels employeurs.
« L'idée vient de notre agent d'employabilité Brian Weadick, de dire la gestionnaire du Carrefour carrières, Stéphanie Vandeputte, mais je crois qu'il existe un projet analogue à Whitehorse. Nous entendions souvent les gens, autant les hommes que les femmes, dire qu'ils manquaient de vêtements appropriés pour les entrevues d'emploi. » Mme Vandeputte souligne que des vêtements de bonne qualité sont aussi importants pour donner une impression de professionnalisme que pour se donner confiance.
Avec un budget minime mais beaucoup de promotion, le CDÉTNO et le Carrefour carrières, qui est une antenne du ministère de l'Éducation, de la Culture et de la Formation, ont rapidement ramassé un nombre impressionnant de vêtements. « Nous sommes très contents de la générosité des gens », souligne Stéphanie Vandeputte. Dorénavant, les gens peuvent prendre un rendez-vous individuel au Carrefour et venir, après les heures de bureau, s'y choisir gratuitement vêtements et souliers.
Par contre, les vêtements amassés jusqu'à présent sont dans une très grande proportion féminins. Le Carrefour carrière cherche donc particulièrement dans ce créneau, tout en prenant tout ce qui est en bon état et préférablement sur un cintre, quelque soit le style, vestons, cravates, pantalons, etc. Quand même, n'essayez pas de placer des souliers sur un cintre. Les points de chute sont la maison Laurent Leroux, sur la 48e Rue, et la pharmacie de l'épicier Independent sur le chemin Old Airport.
La campagne de promotion L'habit fait l'emploi (Dress to impress) vient tout juste de commencer. Personne n'a encore utilisé le service.