Lutte à la pauvreté : Robert Hawkins s'attaque au rapport Bevington sur la pauvreté

12 décembre 2013
0 Commentaire(s)

Des propositions ineptes ou déjà en voie d'application?

Le député de Yellowknife Centre, Robert Hawkins, s'est durement attaqué cette semaine au rapport sur la pauvreté produit par son homologue fédéral de Western Arctic, Dennis Bevington. Les termes « risibles », « ratage » et « perte de papier » ont été employés.
Rendu public en novembre dernier, le rapport S'attaquer au coût de la vie dans les TNO avait entre autres été produit avec l'aide de la firme de conseillers Lutra Associés, du bureau de la statistique des TNO et de la bibliothèque de la Chambre des communes. Son constat était que l'écart s'est accru entre les classes sociales dans les 10 dernières années. Les solutions préconisées par le député NPD touchent la nourriture et le loyer, un système de taxation adapté à la réalité nordique, une aide accrue aux microentreprises et aux énergies vertes.
Si Robert Hawkins constate lui aussi l'accroissement de l'écart entre riches et pauvres, il considère que le rapport de Dennis Bevington est une analyse ratée n'apportant rien de nouveau, une pure perte de papier. « Notre Plan stratégique sur les opportunités économiques comprend déjà ses suggestions valables comme le soutien aux microentreprises, et il a été réalisé après une tournée des collectivités. Pour le reste, ses solutions sont tellement déplacées qu'elles n'auront aucun impact. L'augmentation des déductions de taxes fédérales, par exemple, ne fera que favoriser les classes moyenne et supérieure. »

Réalités régionales
Le député de Yellowknife Centre reproche également à celui de Western Arctic de ne pas comprendre la situation en région. « Il y a peu d'emploi dans une grande partie des TNO : hors de Yellowknife, 50 % des gens ne travaillent pas. Mais le député fait erreur quand il affirme qu'avec un salaire annuel de 20 000 $, une personne vivant à Paulatuk est pauvre. Il ne prend pas en considération que les gens pêchent et chassent et sont donc peu affectés par le coût de la nourriture, et qu'on leur fournit du logement social, l'électricité et le chauffage. Alors, leurs revenus sont bas, mais leurs dépenses sont réduites aussi. »
Les commentaires de Dennis Bevington aux propos de son homologue territorial ont été mesurés. Il ne voit pas en quoi le fait que certaines des solutions qu'il préconise se retrouvent également dans le Plan stratégique sur les opportunités économiques du gouvernement territorial puisse être un problème; cela prouve peut-être leur qualité et, par ailleurs, le champ de travail du député de Western Arctic est primordialement fédéral. Autrement, il mentionne que l'analyse de Robert Hawkins sur ses suggestions en matière de taxation ne tient par compte de son idée, sur laquelle il travaille depuis huit ans, d'introduire un régime adapté aux collectivités où la moyenne des revenus est inférieure à la moyenne territoriale, préférablement par le biais d'un crédit remboursable. « Quant à sa perception sur les moyens de subsistance, a ajouté Dennis Bevington, Robert Hawkins devrait peut-être visiter les collectivités et y recueillir des commentaires; il constaterait que les activités de chasse et pêche sont de plus en plus dispendieuses. »
Dans l'ensemble, affirme le député du NPD, les réactions à son rapport ont été positives. Il en veut pour preuve, avec une certaine ironie, son rejet par le gouvernement conservateur, mécontent que Dennis Bevington ait dit que le développement des ressources naturelles n'était pas l'unique solution à la santé économique des habitants territoriaux. « Je continue à travailler sur ce dossier, a-t-il dit, et l'an prochain, nous devrions publier une suite. »