Un avenir prometteur : Rencontre du caucus des députés de l'ouest

24 avril 1998
0 Commentaire(s)
Selon les députés du caucus de l'ouest de l'Arctique, l'avenir du futur territoire de l'ouest s'annonce bon, stable et prometteur.

Les députés de l'Assemblée législative territoriale, représentant les circonscriptions de l'Arctique de l'ouest, se sont réunis les 15 et 16 avril derniers à l'occasion d'une première séance de planification stratégique pour le futur gouvernement de l'Arctique de l'ouest. La réunion s'est déroulée à Yellowknife.

"Il s'agit d'une période excitante et il y a un énorme potentiel pour le territoire de l'ouest en raison du développement des ressources, du pétrole et du gaz, des initiatives dans le transport et dans les sous-contrats avec le nouveau gouvernement du Nunavut, a souligné le président du caucus des députés de l'ouest, Michael Miltenberger. Il n'en tient qu'aux leaders politiques, aborigènes et du milieu des affaires, ainsi que de l'ensemble des citoyens, de prendre avantage de ces opportunités".

Lors de cette séance de planification stratégique, les députés ont pu discuter de ce que seront les différentes priorités du futur territoire de l'ouest.

Parmi les thèmes abordés, les députés ont discuté des différentes formules de financement pour le territoire de l'ouest sur lesquelles une entente est attendue au cours des prochaines semaines. Ils ont aussi étudié les conditions socio-économiques du territoire et les coûts de transition.

"La planification et la prise de décision avancent selon les plans prévus, a indiqué Charles Dent, ministre responsable du territoire de l'ouest. Les résidents peuvent être rassurés en sachant que les niveaux de prestation des services et des programmes seront maintenus après le 1er avril 1999."

Une des recommandations des membres du caucus de l'ouest concerne le réseau de transport et le développement économique. Les stratégies gouvernementales en ces matières sont importantes et devraient être étroitement liées à la formation et à l'éducation.

Les membres du caucus se sont aussi entendus sur la mise en place d'une structure décisionnelle intérimaire pour le territoire de l'ouest pour la période allant du 1er avril jusqu'en octobre 1999.

En vertu de cette structure, le cabinet serait constitué d'un premier ministre et de cinq ministres. Il y aurait un caucus de sept députés sans portefeuille qui agirait à titre de comité permanent de l'Assemblée. Le président de l'Assemblée resterait en fonction tandis que les membres du caucus de l'ouest continueraient à siéger au comité de gestion et des services ainsi qu'à celui des règles et procédures.

Un comité du leadership territorial se réunirait dès que possible après le 1er avril 1999 afin de choisir deux nouveaux ministres et de nouveaux membres pour les comités.

Selon le président du caucus, Michael Miltenberger, ces mesures temporaires sont importantes afin d'assurer la transition jusqu'à la tenue d'élections prévues pour octobre 1999.

Les membres du caucus ont également décidé que la population serait consultée au sujet des nouveaux symboles qui représenteront le territoire de l'ouest.