140 transferts sont possibles : Relocalisation au Mainc

24 avril 1998
0 Commentaire(s)
Le ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien (Mainc) aurait identifié plusieurs postes au sein de sa bureaucratie en vue de les relocaliser éventuellement dans les Territoires du Nord-Ouest.

Selon les estimations, ce serait plus de 140 postes qui pourraient être transférés d'Ottawa à Yellowknife. Les titulaires actuels de ces postes travaillent principalement sur des matières reliées aux T.N.-O.

"Cela fait déjà un bon bout de temps que le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest fait pression sur le gouvernement fédéral sur cette question", a souligné le premier ministre territorial, Don Morin.

Les prétentions du gouvernement territorial étaient que les services fédéraux pour le Nord devaient être gérés à partir du Nord. "En déménageant ces postes plus près des gens qu'ils servent, cela va bénéficier à tout le monde tout en pavant la voie à la dévolution des programmes", a expliqué Don Morin.

On ne peut cependant s'attendre à ce que le fédéral procède à ces transferts dans un avenir rapproché. Étant donné le nombre élevé de postes, le gouvernement fédéral aura à en effectuer une planification prudente.