Adieu cigarette ! : Règlement municipal sur le tabac

09 juillet 1999
0 Commentaire(s)
Le conseil de ville de Yellowknife apportera des changements à son règlement sur le tabac lors de la réunion du 4 août prochain.

Ce projet est en révision constante depuis le mois de février. Au début, le comité en charge du dossier a considéré d'interdire en totalité le tabagisme à l'intérieur des édifices publics dans lesquels pourraient se retrouver des jeunes de moins de 19 ans. Les restaurants, les salles à manger, les clubs, les centres culturels et sportifs, ainsi que les bibliothèques, les salles de bingos, les commerces et les taxis étaient la cible de cette réforme.

Cependant, la municipalité a reçu de nombreuses plaintes concernant les modifications possibles, surtout de la part des restaurateurs. Mike Byrne, représentant le restaurant The Diner, a présenté une pétition à la ville contenant 292 signatures s'opposant à la section concernant les restaurants dans le projet de modification.

Les membres de la Légion canadienne se sont également opposés au projet.

Lorne Power, le directeur général de l'établissement, a indiqué que la Légion est en mesure de décider si les gens peuvent fumer à l'intérieur de l'établissement et que ses membres peuvent décider d'autoriser aux jeunes l'accès à l'édifice.

Toutefois, certains ont appuyé l'idée d'interdire l'utilisation du tabac dans les endroits publics. Le caporal Len DelPino, chargé du dossier des drogues pour la GRC, a indiqué que l'utilisation de drogues fortes augmente proportionnellement avec le nombre de fumeurs de cigarettes. Il a soutenu que réduire le nombre d'endroits accessibles aux fumeurs contribue à diminuer le nombre de consommateurs de drogues fortes.

Finalement, le comité sur la sécurité et les travaux publics a décidé de revenir sur ses pas en ce qui concerne les restaurants. Le nouveau projet de modification ferait en sorte que les restaurants réservent trente pour cent de l'espace pour les non-fumeurs.

Néanmoins, les centres culturels et sportifs sont encore visés par le projet de modification. Tous les services d'autobus, de taxi et de limousine devront également interdire l'utilisation du tabac à l'intérieur de leurs véhicules.